rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

J-P Cabestan: «Beaucoup de Hongkongais n'ont pas oublié l'échec d'il y a 5 ans»

Par Jean-Baptiste Marot

Des dizaines de milliers de manifestants ont paralysé le centre de Hong Kong ce mercredi 12 juin, provoquant le report de l'examen d'un projet de loi controversé. Les Hong-kongais sont mobilisés depuis plusieurs jours contre ce texte visant à autoriser les extraditions vers la Chine. Si l'examen du texte est reporté, Carrie Lam, la cheffe du gouvernement local de l'ex-colonie britannique, a rejeté toute éventualité de le retirer définitivement et, en fin d'après-midi, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, aux abords du Conseil législatif. Jean-Pierre Cabestan, professeur à l’Université baptiste de Hong Kong, revient sur la situation au micro de Jean-Baptiste Marot.

« Ce projet de loi sur l’extradition est un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase, un vase qui se remplit depuis des mois et mêmes des années, mais surtout depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2012-2013 [avec] un contexte où on voit surtout la cheffe de l’exécutif beaucoup plus alignée sur les positions de Pékin qu’en phase avec la société de Hong Kong. »

Dangbet Zakinet: «L'impact de Boko Haram est énorme» sur la région du lac Tchad

Détention de Fariba Adelkhah en Iran: «C’est une arrestation abusive et grotesque»

Ebola en RDC: «On a les outils pour diagnostiquer et soigner les patients»

Défense: l’initiative IEI vise une «culture stratégique commune» en Europe

Hong-Kong : «Seul un régime démocratique permettra une solution satisfaisante»

Recensement aux Etats-Unis: «Trump sait reculer mais son idéologie de change pas»

Taxe GAFA: «Faire cavalier seul peut porter préjudice à la crédibilité de la France»

États-Unis / Royaume-Uni: «La "relation spéciale" a-t-elle encore une réalité?»

Vatican: «Sur les affaires de mœurs, depuis Benoît XVI, il y a une volonté de tolérance zéro»

Nucléaire iranien: «On n’est pas dans le lancement d’un programme militaire»

Législatives en Grèce: «Les politiques d'austérité ont liquidé les partis traditionnels»

Union européenne: «Personne n’a intérêt à des crises institutionnelles»

Libye: «Les deux camps savent que la question des migrants est éminemment politique»

Manifestations à Hong Kong: «Le risque pour le régime chinois, c’est un phénomène de contagion»

Rencontre Trump-Kim: «On n'a pas l'impression d'avancer sur la question nucléaire»

«Être contre la communauté LGBT est devenu quelque chose d'inacceptable»