rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité France
rss itunes deezer

Rapatriement d’enfants de jihadistes: «Un cas par cas qui est un fait du prince»

Par Florent Guignard

Douze enfants de jihadistes français, dont dix orphelins, qui étaient retenus dans des camps au Kurdistan syrien dans des conditions très difficiles, ont été rapatriés lundi à Paris. Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé qu'il « n'était pas exclu qu'il y ait une troisième opération, si l'on identifie d'autres enfants répondant aux mêmes critères de vulnérabilité ». Marie Dosé, avocate de plusieurs familles françaises qui a déposé des recours pour obtenir le retour de plus d’enfants, dénonce un rapatriement « au cas par cas qui est un fait du prince discriminatoire et parfaitement injuste » entre des enfants qui ne sont responsables de rien. Elle était au micro de Florent Guignard.

« Les neuf enfants qui sont rentrés en France [ce mardi] ne viennent pas du Kurdistan syrien. Ceux-là étaient en Turquie. Il y a un accord entre la France et la Turquie pour permettre le retour de tous ceux, de nationalité française, qui ont atteint la Turquie pour fuir le groupe Etat islamique. Les neuf enfants, par contre, qui sont rentrés hier sont des enfants qui étaient détenus arbitrairement dans des camps au Kurdistan syrien, dont nous réclamons le rapatriement depuis des mois, parfois depuis deux années pour certains d’entre eux. »

Sécheresse en France: «C’est une situation exceptionnelle et très précoce»

Train des primeurs: «C’est une demi-victoire que d’imposer son retour le 1er novembre»

Élisabeth Borne à l'Écologie: «Une nomination sans risque», selon David Cormand (EELV)

Comportement électoral de l'armée: «Il y a un tropisme pour le RN qui ne se dément pas»

Franky Zapata, inventeur du «Flyboard Air»: «Je me suis inspiré des films de super-héros»

Bébés malformés: «Les hypothèses environnementales n’ont même pas été examinées»

Affaire de Rugy: «L’exemplarité politique est un sujet principal de préoccupation»

Sécurité intérieure: «Cette disparition de moyens date de très longtemps»

Procès Tapie: «Un fiasco judiciaire sans précédent», juge le journaliste Laurent Mauduit

Grève des correcteurs du bac: «La gravité de l'action est à la hauteur de la gravité de la situation»

Bioraffinerie de Total: «Les biocarburants ont l’avantage d’émettre moins de CO2»

Un député «incognito» aux urgences: «On laisse tomber l'hôpital public»

Match France-USA: «L’écart reste très important entre les deux nations»

Canicule: «On réagit dans l’urgence alors qu’il aurait fallu anticiper»

Benoît Leguet (HCC): «Il faut intégrer le climat dans l’ensemble des décisions politiques»

Bleues: «Avec le jeu qu’on a vu, on se demande si elles pourront aller au bout»

Plan de lutte contre l'excision: «Il s'agit de faire de la France un pays exemplaire»