rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Royaume-Uni: «Boris Johnson apparaît à tort ou à raison comme un rempart aux ambitions de Nigel Farage»

Par Florent Guignard

Au Royaume-Uni, neuf hommes et deux femmes sont déjà candidats pour diriger le Parti conservateur et remplacer Theresa May qui a comme prévu démissionné vendredi 7 juin de ses fonctions de cheffe du parti. Son successeur deviendra également Premier ministre et devra à ce titre reprendre la délicate mission de mener à bien la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Pour l'instant, Boris Johnson, ancien ministre pro-Brexit, est le favori des politologues et des candidats. Mais « il ne faut pas vendre la peau de l'ours et il aurait tort de le faire », prévient Pauline Schnapper, professeure de civilisation britannique contemporaine à l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, au micro de Florent Guignard.

« En ce moment, la classe politique est complètement obsédée par la question du Brexit, et il y a une espèce de surenchère entre les candidats, à quelques exceptions près, sur le thème "avec moi, on sortira plus vite et plus facilement" même si c’est peu réaliste sur le fond. »

Violences au Mexique: «Une cacophonie totale au niveau du gouvernement fédéral»

Manifestations en Catalogne: «Cela arrange tout le monde de dramatiser la situation»

Rapport Unicef: «Les gouvernements doivent faire de l’état nutritionnel des enfants une priorité»

Syrie-Turquie: «Un risque que la bataille dégénère en affrontement direct»

Sylvie Goulard recalée: «Une crise institutionnelle à court et moyen terme», selon Bruno Alomar

Tunisie: «Nabil Karoui n’a jamais été aussi populaire que lorsqu’il était en prison»

Offensive turque en Syrie: «L’EI profitera du chaos pour se réimplanter dans la région»

Guerre commerciale Etats-Unis Chine: «la domination dans les industries de l'avenir est au cœur du dispositif de Trump»

Trump laisse la Turquie mener une offensive en Syrie: «la zone d'Idleb a-t-elle été négociée?»

Manifestations sanglantes en Irak: «le gouvernement actuel n'a pas de légitimité électorale»

Affrontements à Hong Kong: «il y a une escalade en raison de l'absence de réponse politique»

Condamnation au Maroc de H.Raissouni pour avortement: «la justice et la police sont instrumentalisées

Autriche: «L'autre inconnue de ces législatives, c’est l’effet Greta Thunberg»

Présidentielle en Afghanistan: «On se dirige vers un duel Ashraf Ghani - Abdullah»