rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Littérature sans frontières
rss itunes deezer

Lauren Elkin, écrivaine et flâneuse

Par Catherine Fruchon-Toussaint

Née à New-York, Lauren Elkin vit à Paris depuis 2004. Docteure en Études anglophones à l'Université Paris-Diderot, elle est également journaliste littéraire pour la presse américaine et française. Auteure d'un roman intitulé «Une année à Venise» (Héloïse d'Ormesson), Lauren Elkin a aussi signé un récit-essai intitulé «Flâneuse» qui vient d'être traduit de l'anglais par Frédéric Le Berre, aux éditions Hoëbeke, dans la collection «Etonnants Voyageurs», dont le festival éponyme se déroule actuellement à Saint-Malo.

Couverture française du livre de Lauren Elkin ©Hoëbeke

"Si le mot «flâneur» évoque immédiatement Baudelaire, les Grands Boulevards et la vie de bohème, qu'en est-il de la flâneuse ? Dans ce livre jubilatoire, ode piquante à la déambulation au féminin, Lauren Elkin la présente comme une femme «déterminée et pleine de ressources, profondément en phase avec le potentiel créatif de la ville et le pouvoir émancipateur d'une bonne balade». Mais, elle nous montre aussi que revendiquer d'occuper ainsi l'espace urbain reste pour les femmes un acte subversif.
De New York à Paris, de Tokyo à Londres et Venise, Lauren Elkin croise en chemin les flâneuses qui y vécurent – de la réalisatrice Agnès Varda à la correspondante de guerre Martha Gellhorn, en passant par les romancières George Sand et Virginia Woolf. L'auteure s'attache à mettre au jour ce qui se joue chaque fois qu'une femme au pied léger sort à la rencontre de la ville, comment chacun de ses pas contribuera à transformer son existence."
(Présentation de l'éditeur)

L'écrivaine franco-sénégalaise Fatou Diome se souvient du naufrage du Joola en 2002