rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Présidentielle au Sri Lanka: ouverture des bureaux de vote
  • Californie: l'adolescent qui a ouvert le feu dans la cour de son lycée est mort de ses blessures
  • Bolivie: 5 paysans pro-Morales tués dans des affrontements
  • Irak: un engin explosif fait au moins un mort près d'un rassemblement de contestataires à Bagdad (autorités)
Invité France
rss itunes deezer

Coupe du monde: «Cela va servir tous les sports féminins», estime l'ancienne joueuse Nicole Abar

Par Florent Guignard

Les Bleues donneront, ce vendredi soir face à la Corée du Sud, le coup d’envoi de la 8e Coupe du monde féminine de football. Ces dernières années, sous l’impulsion des bons résultats de l’équipe de France et du plan de féminisation de la FFF, le football au féminin a pris un virage important, se tournant notamment vers la professionnalisation et une meilleure exposition. La Coupe du monde en France, c’est donc aussi une occasion unique de poursuivre le combat pour l’émancipation. Pour en parler, Nicole Abar, ancienne joueuse internationale, cofondatrice du collectifEgal Sport et fondatrice de l'association Liberté aux joueuses.

« Pour quelqu’un comme moi qui va avoir 60 ans et qui fait partie d’au moins deux trois générations d’invisibles, je n’imaginais même pas qu’on aurait un jour une Coupe du monde en France. »

Avantage fiscal lié à l'huile de palme: «une manœuvre contre la démocratie inspirée par le groupe Total»

Mouvements sociaux: «la violence est devenue une forme d'expression de l'action politique»

Décès du cycliste Raymond Poulidor: «plus de 180 victoires, mais une image d'éternel 2e»

Immolation d'un étudiant à Lyon: les syndicats dénoncent la précarité étudiante

Morts en «Opex»: «Un monument très attendu par la communauté militaire» (Geneviève Darrieussecq)

Abus sexuels dans l'Église: «La parole se libère progressivement» (Jean-Marc Sauvé / Ciase)

FDJ: «L’État brade le patrimoine national», estime Régis Juanico (Génération.s)

Caroline de Haas: «La vie d’Adèle Haenel ne sera plus la même, parce qu’elle a eu le courage de parler»

Drame de la rue d’Aubagne à Marseille: «Une rupture sociale et une rupture politique»

Violences dans les Yvelines: «Des quartiers en très grande difficulté depuis 50 ans»

Ian Brossat: «Encore trop de multipropriétaires transforment leurs logements en hôtels clandestins»

Seine-Saint-Denis: «Des mesures nécessaires mais totalement insuffisantes», selon Henri Sterdyniak (OFCE)

SNCF: «Derrière la revendication des retraites s’exprime toute une série de mécontentements»

EPR de Flamanville: «Une mise à plat des raisons qui ont conduit à ces retards est utile»

Lubrizol: «La grande crainte est l'apparition de maladies chroniques différée dans le temps»

«Le sentiment de solitude est le dénominateur commun de tous les aidants aujourd’hui»