rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité France
rss itunes deezer

François-Michel Lambert (EELV): «Aujourd’hui, il y a un intérêt à détruire du neuf»

Par Jean-Baptiste Marot

Le gouvernement passe à la vitesse supérieure dans la lutte contre le gaspillage. Édouard Philippe a annoncé mardi vouloir interdire la destruction des produits invendus non alimentaires (vêtements, électroménager, produits d’hygiène ou de beauté...) d'ici 2 à 4 ans. Une mesure qui se veut à la fois sociale et écologique, en complément des mesures déjà adoptées ces dernières années contre le gaspillage alimentaire. La réaction de François-Michel Lambert, président de l’Institut de l’économie circulaire et député écologiste des Bouches-du-Rhône.

« Ce que ne dit pas le Premier ministre, et c’est là la grande difficulté, c’est que c’est notre modèle de société [qu’il faut repenser]. Aujourd’hui il y a un intérêt à détruire du neuf, dans votre comptabilité. »

Retraites: «Si Macron renonçait à une réforme de grande ampleur, la lecture serait troublée dans l’opinion»

Budget 2020: «Un rééquilibrage des mesures, plutôt en faveur des classes moyennes»

Élection de Christian Jacob: «Pour Les Républicains, tout reste à faire»

Angleterre-France annulé: «Les joueurs auraient aimé effacer certaines cicatrices»

Gare du Nord: «On ne peut pas y répéter ce qui a été fait aux Halles, à la Samaritaine»

Colère des agriculteurs: «On veut plus de normes tout en laissant rentrer n’importe quoi de l’étranger»

Tuerie à la préfecture de police de Paris: «la radicalisation, c'est le moment où la violence est légitimée»

Législatives au Portugal: l’enjeu «c’est l’ampleur du succès annoncé pour Costa»

Les directeurs d'écoles se mobilisent après le suicide d'une de leur collègue

Pétition de personnalités pour sauver l’hôpital: «le travail du personnel médical est méprisé»

Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen: «tous les produits n'ont pas été analysés»

Hommage à Jacques Chirac: «C'est une forme de politique qu'on ne connaîtra plus»

Léonard de Vinci au Louvre: « les prêts italiens engagent la France à une contrepartie»

Exposition Toutankhamon: «Les commissaires ont joué avec cette réputation du trésor»

Plan d'action pour les territoires ruraux: «187 mesures dans un document qui va engager les pouvoirs publics»

Perquisitions à LFI: «Dans cette séquence, Mélenchon a perdu le contrôle de son image»

Portraits de Macron décrochés: «Il aurait été préférable que trois juges délibèrent»

Plan «anti-stups»: «Les services de répression ne s'entendaient pas du tout»