rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Ski: le Français Alexis Pinturault gagne son premier slalom depuis cinq ans à Val d'Isère
  • Crise au Liban: «Il faut que les autorités politiques se secouent» (Le Drian)
  • Pollution atmosphérique en Iran: écoles fermées dans plusieurs villes du pays, dont Téhéran
  • «L'hôpital public se meurt», avertissent 660 médecins prêts à démissionner dans une tribune publiée par le «Journal du dimanche»
  • Culture: l'actrice Anna Karina est morte d'un cancer à 79 ans (agent à l'AFP)
Chronique Agriculture et Pêche
rss itunes deezer

Sénégal: l’agriculture, moyen de lutte contre l’émigration des jeunes à Fimela

Par Sayouba Traoré

Pour l’anecdote, c’est sur la côte atlantique, juste au-dessus de ce bras de mer qui entre sur les terres sénégalaises. À l’école, pendant les cours de géographie, c’est ce que nous appelions le sourire du Sénégal.

Situé à 150 kilomètres de Dakar, le village de Fimela est le chef-lieu de la communauté rurale de Fimela et de l’arrondissement de Fimela, situé dans le département de Fatick (région de Fatick). 16 villages composent cette communauté rurale qui couvre une superficie de 367 Km2. Selon le PEPAM (Programme d’eau potable et d’assainissement du millénaire), la communauté rurale de Fimela compte 16 875 personnes et 1 909 ménages.

Comment faire pour retenir les jeunes qui sont tentés d’emprunter les voies de l’émigration clandestine, à bord de pirogues précaires et surchargées ? La communauté rurale de Fiméla a décidé de s’appuyer sur le développement de nouvelles formes d’agriculture.

Sénégal: l’agriculture pour lutter contre l’émigration des jeunes (rediffusion)