rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
  • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
  • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
  • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
  • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
  • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
  • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
Le coq chante
rss itunes deezer

La filière lait de consommation en France

Par Sayouba Traoré

Le 1er juin 2019, c’est la Journée mondiale du Lait. C’est l’occasion, pour nous, d’explorer la filière lait de consommation en France. Et pour cela, nous avons rencontré les premiers responsables de Syndilait, la structure qui regroupe les acteurs de la production laitière en France ; et les responsables de l’Institut Professionnel du Lait de Consommation, en abrégé IPLC. Cet Institut Professionnel du Lait de Consommation a été créé en 1999 pour vérifier le respect des bonnes pratiques des laiteries et contrôler la conformité de leurs produits.

Pour mieux situer les choses, quelques chiffres. Globalement, la filière lait en France, c’est 3,2 milliards de litres par an. On estime que 780 litres de lait de vache sont produits en France chaque seconde, soit une collecte de 24,6 millions de tonnes annuellement (2014). En Europe, la filière laitière française se situe au deuxième rang derrière l'Allemagne. Ce lait est produit dans 57.000 élevages. Chaque élevage compte en moyenne 80 vaches. Pour produire 30 litres de lait chaque jour, une vache doit absorber 80 à 100 l d'eau et de 60 à 80 kg de nourriture.

Du point de vue économique, les chiffres sont édifiants. En 2018, par exemple, 3,2 milliards de litres sont sortis des laiteries françaises. 320 millions de litres de lait sont exportés, contre 95 millions de litres importés. Le résultat, c’est une balance commerciale excédentaire estimée à 112 millions d’euros en 2018. Voilà pourquoi les contrôles réglementaires sont nombreux. Et voilà pourquoi les différents acteurs insistent sur des Journées Portes ouvertes comme cette Journée mondiale du Lait.

Éric Birlouez, ingénieur agronome et sociologue de l’agriculture et de l’alimentation, président de l’IPLC. © RFI/Sayouba Traoré

Invités :
- Emmanuel Vasseneix, vice-président de Syndilait
- Éric Birlouez, ingénieur agronome et sociologue de l’Agriculture et de l’Alimentation, président de l’IPLC.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Piedel

L’Assemblée Générale annuelle de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France

Le développement et la valorisation de l’artisanat dans la commune de Tambaga au Burkina Faso

Une expérience d’agro-écologie à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne

La Fédération nationale de transformateurs d’ananas du Bénin (Rediffusion)

Le Centre de formation professionnelle de Ziniaré (CFPR-Z), au Burkina Faso