rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Le coq chante
rss itunes deezer

Le combat des femmes rurales au Mali

Par Sayouba Traoré

En Afrique en général, les femmes rurales sont confrontées à l'accès limité au crédit, aux soins de santé et à l'éducation. Environ 79 femmes sur 100 sont sans instruction et analphabètes. Au Mali, une large majorité des populations vivent en milieu rural et dépendent de l’agriculture, l’élevage, et la pêche. Les femmes représentent 52% de la population totale dont 78% vivent en milieu rural, et assurent plus de 70% de la production alimentaire. Le taux de scolarisation des filles au niveau national est de 14%.

Pourtant, en dépit de tous ces handicaps, la femme rurale joue un rôle crucial dans la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté. Les politiques de décentralisation, les évolutions de la société, et les dégradations de l’environnement ont changé la donne. Les femmes se sont investies dans ce que les spécialistes appellent des Activités génératrices de revenus, ou AGR, c’est-à-dire l’embouche ovine, le maraîchage, le petit commerce, la transformation des produits agricoles locaux. Dans ces efforts d’émergence sociale, on peut déplorer le fait que l’appui technique et la formation fournis par la plupart des projets profitent essentiellement aux hommes. Toutefois, les femmes rurales ont su contourner ces difficultés par des initiatives collectives, comme les tontines, les Groupements d’intérêts économiques (GIE), et bien d’autres formes d’organisation.

Diallo Oumou Cissoko, transformatrice de produits agricoles locaux du Mali, promotrice de la société Mame Cocktail. © RFI/Sayouba Traoré

Aujourd’hui, on va oublier un instant d’être hypocrite. Le Coq chante prend ouvertement parti pour la cause des femmes et soutient particulièrement le combat de ces femmes rurales en Afrique. Parce que nous avons rencontré les responsables et les animatrices de la Fédération des femmes rurales du Mali. À Bamako, les femmes disent tout simplement la FENAFER. Cette structure qui couvre l’ensemble du territoire national, comprend neuf associations professionnelles des femmes rurales des régions, 46 associations de femmes rurales des cercles, et 703 associations communales de femmes rurales en perspectives. Selon les textes officiels, cette organisation a comme objectif de former et informer la majorité des femmes rurales. Plus spécifiquement, la FENAFER est chargée d'équiper les femmes rurales, de lutter contre le Sida et le paludisme, de développer les filières de productions, de réaliser des points d’eau et de protéger l’environnement.

Invitées :
- Niakaté Goundo Kamissoko, présidente de la Fédération des femmes rurales du Mali
- Diallo Oumou Cissoko, transformatrice de produits agricoles locaux du Mali, promotrice de la société Mame Cocktail.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Piedel

La coopérative des maraîchers et planteurs de la commune de Mandè, au Mali

La coopérative des maraîchers et planteurs de la commune de Mandè, au Mali

L’Assemblée Générale annuelle de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France