rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Culture
rss itunes deezer

Le réalisateur Ladj Ly et le scénariste Giordano Gederlini

Par Sophie Torlotin

C’est le premier grand choc de la compétition au festival de Cannes, et le premier film français projeté hier soir au Grand théâtre Lumière : «Les Misérables», un premier long métrage signé Ladj Ly. Le réalisateur démonte les mécanismes d’un enchaînement de violences dans une cité, ici celle des Bosquets à Montfermeil en banlieue parisienne, entre policiers de la BAC, jeunes, frères musulmans, truands ou encore grands frères payés par la mairie pour canaliser les plus jeunes. Rencontre avec Ladj Ly et son co-scénariste Giordano Gederlini.

«Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon», de Jean-Paul Dubois

Cinéma: Grand Corps Malade et Mehdi Idir de retour avec «La vie scolaire»

L'écrivaine Anne-Marie Lugan Dardigna et les «Femmes-Femmes sur papier glacé»