rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Culture
rss itunes deezer

Ivo Van Hove réunit Electre et Oreste à la Comédie-Française

Par Muriel Maalouf

Electre et Oreste sont écartés du royaume par leur mère Clytemnestre après qu'elle ait assassiné leur père Agamemnon et épousé son amant Egysthe. Les deux enfants déchus se vengeront et tueront leur mère et son époux. Un matricide dont les poètes antiques se sont accaparé : « Sophocle », « Eschyle ». Mais c'est la version d'Euripide, la plus brutale, qu'adapte Ivo Van Hove pour sa deuxième mise en scène à la Comédie-Française après « Les Damnés » de Visconti. Il réunit sur scène les deux pièces « Électre et Oreste ». Le metteur en scène flamand nous en parle.

«J'ai perdu mon corps», premier long métrage d'animation de Jérémy Clapin

Le photographe Charles Fréger, auteur de «Cimarron, mascarade et liberté»