rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Reportage Afrique
rss itunes deezer

Afrique du Sud: l’alopécie chez les femmes africaines serait d'origine génétique

Par Noé Hochet-Bodin

Plus d’une femme d’origine africaine sur dix est concernée par la chute des cheveux. Une étude du Journal international de Dermatologie indique que 11 % des femmes noires sont touchées, contre 5 % des femmes d’origine caucasienne. Souvent mis en cause, l’utilisation de nombreux produits chimiques ou certaines méthodes de tressage jugées trop violentes pour les cheveux. En Afrique du Sud, une dermatologue de l'Université du Kwazulu-Natal a trouvé qu'une autre raison pouvait causer ce qu’on appelle scientifiquement « l’alopécie ». Selon ses recherches, c’est une mutation génétique chez les femmes africaines qui est la principale responsable.

Bénin [Série le parc de la Pendjari 2/3]: la résilience des guides du parc

Casamance Série [4/5]: L'appareillage des victimes de mines reste difficile

Casamance [Série 3/5]: Se reconstruire grâce à l’agriculture pour les victimes de mine

Casamance [Série 2/5]: une partie de Singuère inaccessible à cause des mines

Casamance [Série 1/5]: À la rencontre de Boubacar Ba, victime d’une mine

Centrafrique: des familles d’accueil à Obo pour les enfants sortis de la LRA

Sénégal: l'objectif «zéro bidonvilles» de Macky Sall à l'épreuve du terrain