rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Tous les cinémas du monde
rss itunes deezer

Les «gilets jaunes» au cinéma

Par Sophie Torlotin, Elisabeth Lequeret

Les invisibles ont enfilé un «gilet jaune» et crèvent désormais l’écran : le petit des actualités, mais aussi le grand avec un documentaire, sorti le 3 avril 2019,sur les écrans français, J’veux du soleil.
Après Merci patron, le désormais député France Insoumise François Ruffin est parti, accompagné du documentariste Gilles Perret, sur les routes, d’Amiens à Marseille, rencontrer des travailleurs pauvres sur les ronds-points.
Que peut, que doit le cinéma face au mouvement inédit des «gilets jaunes» ?
Ces travailleurs pauvres, précaires, isolés et qui ont retrouvé solidarité, élan, goût politique sur les ronds-points, portent-ils aussi des revendications d’ordre esthétique ?

Affiche du film «J'veux du soleil» de François Ruffin et Gilles Perret. Fakir/Jour2fête

Nous recevons François Ruffin, mais aussi le cinéaste Antonin Peretjatko qui, après La fille du 14 juillet et La loi de la jungle, prépare un court-métrage sur ce mouvement. Depuis le 1er décembre 2018, tous les samedis, il filme les défilés parisiens avec une caméra 16 mm.

À l’affiche également de notre cinéma cette semaine, nous évoquons deux sorties cinéma : Les oiseaux de passage, de Cristina Gallego et Ciro Guerra, et Première campagne d’Audrey Gordon.

Sortie musicale : J’veux du soleil, Au p’tit bonheur.

La ruée vers l’or au Burkina Faso dans «Pas d’or pour Kalsaka», de Michel K. Zongo

Ladj Ly commente en exclusivité la première bobine de son film «Les Misérables»

Émission spéciale avec Mati Diop pour parler d’Atlantique, Grand Prix au Festival de Cannes 2019

3 ans après #OscarsSoWhite, quelle place pour les Afro-Américains à Hollywood?