rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Reportage Culture
rss itunes deezer

Maya Kamaty et son maloya électro

Par Sarah Tisseyre

Elle a reçu le maloya en héritage et fait le tour du monde il y a 5 ans avec son premier album. Pour Santié Papang, coup de coeur de l'Académie Charles Cros en 2014, Maya Kamaty s'était glissée dans les pas de son père musicien, Gilbert Pounia, un de ceux qui à La Réunion depuis la fin des années 1970 ont contribué à la reconnaissance du maloya, genre musical hérité de l'esclavage. Maya Kamaty revient aujourd'hui avec un deuxième opus, Pandiyé, et un univers complètement renouvelé, Sarah Tisseyre.

Passeurs d'humanité, un festival pour sensibiliser à la question migratoire

L'exposition «Souvenirs de voyage» collection Antoine de Galbert à Grenoble