rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Eco d'ici Eco d'ailleurs
rss itunes deezer

Derrière l’éthique des affaires, une guerre économique (Rediffusion)

Par Jean-Pierre Boris

Au cours des dernières années, un mot anglais supplémentaire s’est imposé dans les entreprises. C’est le mot « compliance » qui désigne la mise en conformité  avec les règles déontologiques, éthiques, morales de fonctionnement dans le monde des affaires. Ne pas corrompre, ne pas frauder, ne pas polluer en sont quelques exemples. Cela concerne les entreprises des pays développés qui s'installent à l'étranger, mais pas seulement.
L'objectif de cette « compliance », c'est de moraliser, d'assainir le fonctionnement de l'économie, de la rendre plus vertueuse. Comment, quel impact pour les entreprises, pour les citoyens, pour l'économie de cette mise en conformité, quels sont les enjeux cachés de ces règles ? Telles sont les questions que Jean-Pierre Boris pose aux trois invités de l’émission.

(Rediffusion du 8 décembre 2018).

Avec :

- Henri-Jacques Citroën est senior vice-président de la société ADIT qui fait de l'intelligence stratégique et de l'éthique des affaires. Il a longtemps vécu au Venezuela, pays avec lequel il a gardé des attaches. Il y a mis au point une forme novatrice de relations entre les entreprises et leur environnement économique et social. A ce titre, il a conseillé des entreprises comme Total ou Sanofi.

- Fabien Ganivet est avocat, spécialiste de contentieux pénal des affaires au sein d'un grand cabinet international DLA Piper. Il y travaille aussi sur les questions de conformité et de prévention des risques. Il a auparavant été magistrat, et a aussi travaillé dans des cabinets ministériels.

- Marc Lenglet est professeur associé à Neoma Business School. Il y mène des recherches qui s'inscrivent dans le courant des études sociales de la finance. Il a publié en 2016 un livre collectif intitulé « La fabrique de la finance », aux éditions Septentrion. Dans ce livre qui vient d'être traduit en anglais, il affirme qu'il existe de multiples interprétations possibles du phénomène financier et qu'on ne peut se limiter au prisme hégémonique de la théorie financière orthodoxe. Pour vous, la finance est le fruit de bricolages, de hasards, de rapports de force, de compromis.

► Autres Eléments

1 / En RDC, des communautés villageoises ont déposé plainte devant le mécanisme de recours de l'agence allemande d'aide au développement contre la société Ferronia. Cette société exploite une énorme plantation d'huile de palme du nord de la RDC. Les communautés reprochent à Feronia d'avoir outrepassé ses droits fonciers et de maltraiter les populations locales. Dossier signé Olivier Rogez.

COMPLIANCE / RDC 08/12/2018 - par Olivier Rogez Écouter

2/ En Equateur, onze sociétés finlandaises viennent de signer un accord avec le gouvernement de Quito. Ces sociétés qui sont installées en Equateur s'engagent à respecter les règles d'éthique qui s'imposent de plus en plus dans le monde des affaires. C'est la conséquence du scandale Odebrecht, du nom de l'entreprise brésilienne de travaux publics qui a corrompu des centaines d'hommes politiques et de fonctionnaires dans la plupart des pays d'Amérique latine. En Equateur, des hommes politiques, des magistrats sont en fuite. Un vice-président est en prison. Mais, malgré l'accord signé par les entreprises finlandaises, beaucoup reste à faire en Equateur pour moraliser la vie économique. Reportage d'Eric Samson à Quito.

COMPLIANCE / EQUATEUR 08/12/2018 - par Eric Samson Écouter