rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Nouvelle-Zélande: «Un gouffre entre le nombre d'armes à feu déclarées et non déclarées»

Par Jean-Baptiste Marot

Cinquante fidèles ont été abattus il y a près d’une semaine par le suprémaciste blanc australien Brenton Tarrant dans deux mosquées de Christchurch, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande. La Première ministre a annoncé l'interdiction des armes semi-automatiques et fusils d'assaut. L'attaque a provoqué de nombreux débats en Nouvelle-Zélande et à l'étranger, tant sur l'accès aux armes à feu que sur l'utilisation des réseaux sociaux. Benoît Muracciole, président de l'ONG Action sécurité éthique républicaine (ASER) et auteur du livre Quelles frontières pour les armes?, aux éditions A. Pedone, répond aux questions de RFI.

Victoire des conservateurs au Royaume-Uni: «C'est un vote en faveur du Brexit»

Inates: «Il y a une aggravation et une sophistication des attaques des groupes armés»

Élections au Royaume-Uni: «Les gens sont fatigués d’entendre parler de Brexit et que rien n’aboutisse»

Éthiopie: «Le prix Nobel d’Abiy Ahmed est un gage pour l’avenir» qu’il devra «justifier»

Rencontre Poutine-Zelenskiy: «les Ukrainiens ne veulent pas la paix à n'importe quel prix»

Argentine: «Le nouveau gouvernement promet de s’attaquer à l’urgence sociale»

Allemagne: le SPD en Congrès veut pousser la coalition Merkel vers la gauche

Baba Dakono: «Il y a une mauvaise appréciation du sentiment anti-français au Mali»

Répression en Iran: «Il y a une pression très forte sur les proches des victimes» (Amnesty)

En Irak, «un triptyque infernal qui lie le système politique à la corruption et à l’ingérence étrangère»

Général Bruno Clément-Bollée: «Les hélicoptères de Barkhane sont fiables et en bon état»

Paul Quilès: «L'illusion nucléaire est créée par le lobby militaro-industriel»

Rima Tarabay (ONG Bahr Lubnan): «La fête de l'indépendance au Liban prend une autre saveur»