rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Bonjour l'Europe
rss itunes deezer

Russie: des Chinois veulent mettre l'eau du lac Baïkal en bouteilles

Par Paul Gogo

En Russie, une entreprise chinoise souhaite mettre l'eau du lac Baïkal en bouteille pour la commercialiser en Chine. Sur place, la population ne l'entend pas de cette oreille.

Il s’agit de la construction d’une usine chinoise sur les rives du lac Baïkal avec pour objectif de commercialiser l’eau pompée en Chine. Le lac Baïkal c’est 20% de l’eau douce mondiale, c’est aussi une réserve naturelle inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. De nombreux Russes craignent une catastrophe écologique.

Ils sont plus d’un million de Russes, des opposants, des écologistes, mais aussi des locaux, a avoir signé une pétition en ligne. C’est cette pétition qui ne cesse de grossir qui a, semble-t-il, fait réagir les autorités.

Une discussion ouverte

Il semble en effet que les autorités soient ouvertes à la discussion. Le chantier a d’ores et déjà été interrompu par un tribunal et le gouverneur de la région d’Irkoutsk, a retourné sa veste. Il a autorisé les Chinois a lancer le chantier avec un statut prioritaire en 2017. Mais il estime désormais que le site se trouve dans une zone protégée dans laquelle il ne sera pas possible de mettre de l’eau en bouteille.

C’est le représentant des entrepreneurs chinois en Russie, Alexeï Azarov qui s’est exprimé au nom de l’entreprise AkvaSib. Il estime que le pompage n’impactera pas le volume d’eau du Baïkal et rappelle que ce projet à 19 millions d’euros prévoit la création de 150 emplois.

Rien pour rassurer les habitants

Les investisseurs chinois sont connus comme le loup blanc en Russie, et particulièrement en Sibérie. La Russie se montre ouverte aux investissements chinois et les accompagne. En Sibérie les habitants sont habitués à voir des Chinois construire des hôtels sur les rives du lac sans aucune autorisation quand eux se font refuser les leurs. Ils ont donc la sensation que l’essor du tourisme dans la région ne leur profite pas.

Matteo Salvini boude les cérémonies de la fête nationale de la Libération

Irlande du Nord: ambiance de deuil à Londonderry après la mort de Lyra McKee

Greta Thunberg, l’icône du combat contre le changement climatique encourage les jeunes Italiens

Parlement européen: poussée des eurosceptiques selon les derniers sondages

Macédoine du Nord : visite du Premier ministre grec Alexis Tsipras à Skopje

L'Irlande en première ligne sur le Brexit, Leo Varadkar rencontre Emmanuel Macron