rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Le narcotrafiquant «El Chapo» condamné à la perpétuité aux États-Unis
Invité Afrique
rss itunes deezer

«Il y a une histoire ancienne de la collaboration archéologique entre la France et l'Ethiopie»

Par Magali Lagrange

Le président français était en Afrique, cette semaine. Emmanuel Macron s’est rendu à Djibouti, puis en Ethiopie et au Kenya. En Ethiopie, le chef de l’Etat s’est notamment rendu sur le site de Lalibela, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Emmanuel Macron a promis d’aider à financer le travail de protection de ces églises rupestres du XIIIe siècle. Un exemple de « diplomatie culturelle », selon ses termes. Pourquoi ces églises sont-elles en péril aujourd’hui ? Pourquoi l’Ethiopie a-t-elle fait appel à la France, pour l’aider à les préserver ? Claire Bosc-Tiessé, chercheuse au CNRS et à l’INHA, spécialiste de l’Ethiopie, était sur place, au moment de la visite présidentielle, elle répond aux questions de Magali Lagrange.

Décès d'Ousmane Tanor Dieng: «Le Parti socialiste sénégalais est orphelin»

J. Morisset (économiste): «Il faut structurer la filière cacao» en Côte d'Ivoire

Sites burkinabè au Patrimoine mondial de l'Unesco: «Ces sites sont exceptionnels»

Présidentielle en Algérie: «Il est temps de mettre en place des mesures»

«Diasporas africaines» à l'Élysée: «Un coup de com du président français»

RDC: il faut accélérer la lutte contre l’impunité au Kasaï, pour les experts de l'ONU

Libye: «Les Nations unies doivent lancer une réelle et puissante initiative»

Ethiopiens d'Israël: «Le gouvernement n'a pas intérêt à aggraver la situation»

«Au Sahel, il faut une coalition internationale» selon le président du Niger

V. Foucher: «Depuis cinq ans, la tension à Bissau se déploie sur l’institutionnel»

Migrations: «Ces morts sont une coproduction méditerranéenne euro-libyenne»

Somalie: «On ne peut pas protéger efficacement la population» dit le général Kabango

Nouvelle monnaie: «L'Afrique occidentale va souffrir des difficultés du Nigeria»

Côte d'Ivoire: nous ne sommes pas tranquilles de «ce que nous constatons sur le terrain»