rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

«Il y a une histoire ancienne de la collaboration archéologique entre la France et l'Ethiopie»

Par Magali Lagrange

Le président français était en Afrique, cette semaine. Emmanuel Macron s’est rendu à Djibouti, puis en Ethiopie et au Kenya. En Ethiopie, le chef de l’Etat s’est notamment rendu sur le site de Lalibela, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Emmanuel Macron a promis d’aider à financer le travail de protection de ces églises rupestres du XIIIe siècle. Un exemple de « diplomatie culturelle », selon ses termes. Pourquoi ces églises sont-elles en péril aujourd’hui ? Pourquoi l’Ethiopie a-t-elle fait appel à la France, pour l’aider à les préserver ? Claire Bosc-Tiessé, chercheuse au CNRS et à l’INHA, spécialiste de l’Ethiopie, était sur place, au moment de la visite présidentielle, elle répond aux questions de Magali Lagrange.

Référendum en Guinée: «Le processus doit être bouclé cette année», affirme Rachid Ndiaye

Mali: «On voit une reprise en main par IBK», selon l'anthropologue Gilles Holder

Ghassan Salamé: les divisions internationales sur la Libye «m'attristent»

Burkina: «Si Blaise veut aider, il ne faut pas le décourager» (opposition)

Sénégal: «Avec cette réforme, on change complètement de régime politique»

Faustin Archange Touadera: «Tous nos partenaires œuvrent en transparence»

J. Tubiana: «On sent une certaine insatisfaction au sein de l’armée» au Soudan

J.-B. Elias (Le Fonac): «La démocratie risque de tourner en dictature» au Bénin

S.Ben Sedrine: «la Tunisie est en train de juger les responsables de la torture»

Génocide rwandais: «on n’avait jamais imaginé que ça puisse être aussi massif»

Afrique du Sud: «Il y a au sein de l'ANC un lobby antimarocain très fort»