rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Rougeole: 695 cas enregistrés aux Etats-Unis, pire épidémie depuis 2000 (autorités)
  • Soudan: les militaires se disent d'«accord avec la plupart des exigences» des leaders de la contestation
Vous m'en direz des nouvelles !
rss itunes deezer

Roberto Alagna, dans l'intimité d'une voix

Par Jean-François Cadet

Roberto Alagna, une voix qui donne des frissons aux spectateurs et aux auditeurs du monde entier, depuis 30 ans. De la Scala de Milan au Metropolitan Opera de New-York en passant par l’Opéra de Paris, il a prêté son timbre clair et juvénile et sa diction soignée aux plus grands airs de Bizet, Verdi, Puccini, Gounod, Massenet, Gluck ou Donizetti, mais aussi à Vladimir Cosma. Il a chanté Luis Mariano et Salvatore Adamo, la Sicile de ses racines, et sa Pasión pour la musique sud-américaine.
Roberto Alagna est un ténor, un vrai. Nous le recevons aujourd’hui, à l’occasion de la sortie d’un livre, à la fois plein de pudeur et d’émotion, plein d’humour aussi.
Mon dictionnaire intime, de Roberto Alagna, avec le journaliste Alain Duault, est paru aux éditions Le Passeur.