rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Bonjour l'Europe
rss itunes deezer

Des villages italiens renaissent grâce à la mise en vente de maisons à 1 euro

Par Anne Le Nir

En Italie, une quinzaine de beaux villages, du Piémont à la Sicile en passant par la Toscane et le Latium, propose l’achat de propriétés abandonnées au prix symbolique d’un euro. En échange, les acquéreurs doivent s’engager à réaliser les travaux de rénovation. L’objectif est de revitaliser des bourgs historiques en les repeuplant et en relançant les traditions et l’économie locales. L’initiative, baptisée « maisons à 1 euro », remporte un succès qui dépasse les frontières européennes.

De notre correspondante à Rome

Du nord au sud de l’Italie, il est possible de devenir propriétaire d’un appartement, d’une maison ou d'une ferme à rénover en déboursant un euro. Pour ce faire, il faut avant tout consulter le site institutionnel casea1euro.it pour trouver la liste des villages classés par région et la liste des biens immobiliers en vente. Puis le principe est à peu près identique pour toutes les municipalités. Lorsque les procédures pour l’achat d’un bien se concrétisent, l’acquéreur s’engage à planifier un projet de restructuration et de réévaluation qui doit être réalisé par des artisans locaux, dans un délai de trois ans. La commune demande aussi une caution de 5 000 euros, remboursable à la fin des travaux. Donc, le prix de vente est très symbolique mais les biens appartenant directement aux communes, ou abandonnés par leurs anciens propriétaires, sont tous dans un état vétuste. Il faut être en mesure de dépenser au moins 20 000 euros, selon la surface, sans compter les frais de notaire. 

Repeupler les villages

L’objectif de cette opération est de redonner tout leur éclat à des bourgs antiques et de relancer les activités touristiques et culturelles grâce au repeuplement. C’est pourquoi différents usages sont autorisés : résidence principale ou secondaire, transformation en petit hôtel, en restaurant ou encore en atelier artisanal. Parmi les villages qui regorgent de trésors, Sambuca dans la province d’Agrigente en Sicile, un petit bijou entouré de bois et de collines à perte de vue, Locana dans le Piémont, village de montagne à deux pas du Parc national du Grand Paradis et distant de 60 kilomètres de Turin. Ou encore Montieri, en Toscane, qui possède encore tout son charme médiéval.

L'Italie toujours très convoitée

Certains biens immobiliers comme ceux se trouvant à Sambuca ont reçu des milliers de candidatures. Les potentiels acquéreurs proviennent de tous les pays, notamment de ceux de l’Europe du Nord et des Etats-Unis. Concernant les Italiens, on observe que des familles avec enfants en bas âge sont candidates, surtout là où les communes leur offrent des avantages fiscaux pour l’aide à l’installation. Et c’est un beau signe d’espoir : miser sur le passé pour construire le futur. Cela permettra aussi de faire renaître des écoles. La liste des bourgs italiens offrant des maisons à 1 euro devrait donc s’allonger, sachant que 2 000 villages historiques risquent de disparaître en raison du déclin démographique. 

Quatre suspects nommés dans la tragédie du MH17, victoire diplomatique pour Kiev

Italie: le nouveau «décret sécurité» de Salvini frappe le «Sea Watch»

Allemagne: polémique sur les articles vendus en ligne retournés par les clients

Bras de fer entre l’Écosse et l’Irlande sur la pêche dans l’Atlantique Nord

République tchèque: Andrej Babis face à la pression de Bruxelles et de la rue

Turquie: un projet de réforme de la justice pour se conformer aux normes européennes