rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Djibouti: 1ère étape de la tournée de Macron en Afrique de l'Est

Par Hugo Lanoë

C'est la première visite d'un dirigeant français dans ce pays de la corne de l'Afrique depuis 2010. Emmanuel Macron, a effectué ce matin sa première escale d’un périple qui doit le conduire en Éthiopie et au Kenya. Petit pays de 820 000 habitants, Djibouti suscite bien des convoitises sur le plan géostratégique avec notamment les présences chinoise et américaine qui concurrencent la française. Quel est pour la France le principal enjeu de cette visite à Djibouti ? Éléments de réponse avec Marc Lavergne, chercheur au CNRS spécialiste de la corne de l’Afrique.

Istanbul: «L’opposition a gagné la solidarité d’un nombre croissant d’électeurs»

Nicolas Monceau (Turquie): «Une défaite de l’AKP pourrait marquer son déclin»

C. Urjewicz: en Géorgie, le «réel mécontentement d’une population fatiguée»

Trump et l’Iran: «On est dans l’improvisation absolue», estime François Heisbourg

Paolo Artini (HCR): «Il n’y a pas assez de solutions pour les réfugiés»

Elections USA 2020 : « Donald Trump n'a jamais quitté la campagne électorale»

Tensions à Hong Kong: «Pékin ne veut pas d'un nouveau front avec les Etats-Unis»

J-P Béjat (CNRS): Hong Kong, «Les gens veulent le retrait absolu de cette loi»

Incidents en mer d’Oman: «Tout le monde peut avoir intérêt à cacher ses cartes»

J-P Cabestan: «Beaucoup de Hongkongais n'ont pas oublié l'échec d'il y a 5 ans»

Massacre de Sobane: «La responsabilité de l’Etat malien est importante»

Royaume-Uni: «Boris Johnson apparaît à tort ou à raison comme un rempart aux ambitions de Nigel Farage»

Projet de loi sur l'extradition à Hong Kong: «L'ensemble de la société est mobilisée»

Pollution en Méditerranée: «Il faut réduire de façon drastique la production de plastique»

Soudan: «Les milices font le sale boulot que l’armée ne veut pas faire»