rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Reportage Afrique
rss itunes deezer

Afrique du Sud: la place de l'afrikaans

Par Noé Hochet-Bodin

Décision historique en Afrique du Sud où la grande université de Pretoria a décidé d’abandonner l’usage de l’afrikaans comme l’une de ses langues officielles. L’afrikaans est la troisième langue maternelle du pays, mais est resté dans les mémoires comme étant l’un des visages du régime raciste de l’apartheid, disparu il y a 25 ans. Encore aujourd’hui, elle est abondamment utilisée dans les administrations. La décision a provoqué un vif débat. Soulagement pour les uns, discrimination pour les autres. Noé Hochet-Bodin, dans une Afrique du Sud en quête d’unité et à 80% noire aujourd’hui, est allé voir comment la langue du régime de l'apartheid est considérée par les étudiants.

Présidentielle en Mauritanie [Série 5/5]: soutien politique ou clientélisme?

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [Série 4/5]: Le tourisme à Atar

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 3/5]: les paysans du Trarza

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 2/5]: les bergers nomades du Brakna

Mauritanie/Les enjeux de la présidentielle [Série 1/5]: les pénuries d’eau à Kiffa

Patrimoine musical de la Guinée [Série 1/2]: la Paillote, temple de la musique

Mauritanie: les réfugiés maliens du camp de Mbera passent le baccalauréat

Nigeria - Money Marriage [Série 1/3]: portrait de Dorothy mariée de force à 7 ans

Gambie [Série 3/3]: que faire de l'Arch 22, symbole de Banjul et de l'ancienne dictature