rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Accents d'Europe
rss itunes deezer

Le procès de la violence policière à Istanbul

Par Frédérique Lebel

12 ans après les faits, c’est un procès exemplaire qui se tient, en ce moment, en Turquie. Le procès des violences policières, à l’égard des plus faibles, ceux qui n’ont aucun droit : les migrants sans titre de séjour. Le 20 août 2007, un jeune Nigérian Festus Okey, qui avait fait une demande d’asile, meurt, tué par balle dans un commissariat d’Istanbul. En première instance, le policier mis en cause n’a écopé que d’une peine minime. Aujourd’hui, la famille de la victime espère bien obtenir réparation. C’est le reportage à Istanbul d’Anne Andlauer.

De graves soupçons sur la police belge
En Belgique, c’est une fillette kurde de deux ans qui a été tuée par un tir de policiers, lors d’une course poursuite sur l’autoroute en mai 2018. La petite Mawda était avec ses parents et d’autres migrants dans une camionnette qui tentait de rejoindre le Royaume-Uni. L’affaire a déclenché une immense polémique politique, et fait aujourd’hui l’objet d’une enquête. A Bruxelles, Laxmi Lota.

Cold case Hammarskjöld
C’est un documentaire qui ne passe pas inaperçu dans les salles au Danemark. Le film a été primé au Festival Sundance aux Etats-Unis. Son réalisateur le journaliste danois Mads Brügger tente d’élucider un des mystères de la scène internationale du XXe siècle : la mort du secrétaire général des Nations unies, le Suédois Dag Hammarskjöld, tué dans le crash de son avion, le 18 septembre 1961, à Ndola, en Zambie.

Une enquête qui plonge dans les heures les plus sombres de la colonisation en Afrique et du régime de l’apartheid. Avec une conviction pour Mads Brügger : Hammarskjöld, fervent défenseur du droit des peuples à l’autodétermination, a été assassiné par ceux qu’ils dérangeaient. Notre correspondante en Scandinavie, Anne-Françoise Hivert, a vu le film et rencontré son réalisateur à Copenhague.

Voie sans issue
La route des migrants qui tentent de rejoindre l’Europe par les Balkans s’arrête-t-elle en Bosnie-Herzégovine ? Ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver bloqués dans ce dernier pays, juste avant la frontière européenne. Officiellement, ils sont 5 000, mais les camps sont surpeuplés, notamment à la frontière avec la Croatie. C’est là que commence le reportage de Simon Rico.

En Italie, l'école des populistes de Steve Bannon n'est pas près de voir le jour