rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Algérie: «la possibilité de ce nouveau mandat est devenue insupportable»

Par Jean-Baptiste Marot

Une semaine après le début de la contestation contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, une nouvelle journée de mobilisation dans la capitale et d'autres villes d'Algérie a débuté ce vendredi, jour de la grande prière hebdomadaire dans le monde musulman. Répondant à des appels sur les réseaux sociaux, les manifestants dénoncent la candidature du président à la présidentielle du 18 avril. L’analyse de ce mouvement avec Malika Rahal, historienne et chercheure à l'Institut d'histoire du temps présent au CNRS, spécialiste du Maghreb contemporain et notamment de l'histoire de l'Algérie.

Brexit: «Il n'est pas du tout certain que Boris Johnson arrive à ses fins»

Détroit d'Ormuz: «Les dirigeants iraniens veulent aller à la négociation en position de force»

Élections locales en Russie: «Il ne faut pas rêver d'élections libres tant que ce régime dure»

Futur gouvernement en Espagne: «Le problème de fond, c’est la question de la Catalogne»

Ebola, «urgence» sanitaire mondiale: «C’est une décision extrêmement importante»

Détention de Fariba Adelkhah en Iran: «C’est une arrestation abusive et grotesque»

Ebola en RDC: «On a les outils pour diagnostiquer et soigner les patients»

Défense: l’initiative IEI vise une «culture stratégique commune» en Europe

Hong-Kong : «Seul un régime démocratique permettra une solution satisfaisante»

Recensement aux Etats-Unis: «Trump sait reculer mais son idéologie de change pas»

Taxe GAFA: «Faire cavalier seul peut porter préjudice à la crédibilité de la France»

États-Unis / Royaume-Uni: «La "relation spéciale" a-t-elle encore une réalité?»

Vatican: «Sur les affaires de mœurs, depuis Benoît XVI, il y a une volonté de tolérance zéro»

Nucléaire iranien: «On n’est pas dans le lancement d’un programme militaire»

Législatives en Grèce: «Les politiques d'austérité ont liquidé les partis traditionnels»

Union européenne: «Personne n’a intérêt à des crises institutionnelles»