rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Air France-KLM: vives tensions entre Paris et Amsterdam

Par Florent Guignard

L'incursion «inattendue» de l'Etat néerlandais au sein du capital du groupe aérien Air France-KLM a provoqué la stupéfaction au sein de la holding et en France où elle est devenue ce jeudi une affaire politico-diplomatique. Le président Emmanuel Macron a réclamé à La Haye des clarifications sur cette décision considérée comme "inamicale" à Paris. La paix apparemment signée la semaine dernière n’est plus qu’un lointain souvenir. Le décryptage de Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque .

Détroit d'Ormuz: «Les dirigeants iraniens veulent aller à la négociation en position de force»

Élections locales en Russie: «Il ne faut pas rêver d'élections libres tant que ce régime dure»

Futur gouvernement en Espagne: «Le problème de fond, c’est la question de la Catalogne»

Ebola, «urgence» sanitaire mondiale: «C’est une décision extrêmement importante»

Détention de Fariba Adelkhah en Iran: «C’est une arrestation abusive et grotesque»

Ebola en RDC: «On a les outils pour diagnostiquer et soigner les patients»

Défense: l’initiative IEI vise une «culture stratégique commune» en Europe

Hong-Kong : «Seul un régime démocratique permettra une solution satisfaisante»

Recensement aux Etats-Unis: «Trump sait reculer mais son idéologie de change pas»

Taxe GAFA: «Faire cavalier seul peut porter préjudice à la crédibilité de la France»

États-Unis / Royaume-Uni: «La "relation spéciale" a-t-elle encore une réalité?»

Vatican: «Sur les affaires de mœurs, depuis Benoît XVI, il y a une volonté de tolérance zéro»

Nucléaire iranien: «On n’est pas dans le lancement d’un programme militaire»

Législatives en Grèce: «Les politiques d'austérité ont liquidé les partis traditionnels»

Union européenne: «Personne n’a intérêt à des crises institutionnelles»

Libye: «Les deux camps savent que la question des migrants est éminemment politique»