rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Élections en France: le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau veut interdire les «listes communautaristes» (Journal du Dimanche)
  • Mondial de rugby: le XV de France éliminé en quart de finale par le Pays de Galles (20-19)
  • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
  • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
Carrefour de l'Europe
rss itunes deezer

L’Arctique, un enjeu pour l’Europe

Par Daniel Desesquelle

Le réchauffement de la planète passe par les Pôles, et d’abord par le Pôle Nord. En février 2018, la région a connu un pic de chaleur avec des températures 30 degrés au-dessus des normales saisonnières. Même si le phénomène est exceptionnel, il s’inscrit sur fond de réchauffement de l’Arctique. Avec la fonte de la banquise, de nouvelles routes maritimes voient le jour, des champs gaziers et pétroliers deviennent accessibles, les mines d’uranium et les « terres rares » du Groënland seront bientôt exploitables. En Arctique, l’économie prend le dessus sur les préoccupations écologiques. Et les appétits grandissent, outre le Canada, les Etats-Unis et la Russie, la Chine entend développer sa « route de la soie polaire ». Mais, l’Arctique est aussi un enjeu pour les Européens. La Norvège est aux avant-postes de cette prochaine passe d’arme géostratégique, tandis que le Groënland sous tutelle danoise aspire à devenir indépendant.
(Rediffusion du 13 mai 2018)

Kersti Kaljulaid, présidente de l’Estonie: «Il n’y a pas de démocratie en Russie»

Grand témoin: Georges Berthoin, une histoire de l’Europe et de son devenir

En Espagne, un paysage politique fracturé… vers un gouvernement introuvable?