rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Littérature sans frontières
rss itunes deezer

Julie Ewa, romancière des Roms

Par Catherine Fruchon-Toussaint

Avec son premier roman, Julie Ewa a remporté le grand prix VSD du polar 2012. En 2016, elle publie aux éditions Albin Michel «Les petites filles», avec lequel elle est remarquée (Prix du Polar Historique 2016 et Prix Sang d'encre des Lycéens 2016).
Agée aujourd'hui de 27 ans, elle vit aujourd’hui entre la France et l’Indonésie où elle a créé l'association Kolibri pour accompagner les enfants défavorisés.
Son deuxième roman vient de paraître sous le titre «Le gamin des ordures», aux éditions Albin Michel.

Couverture du deuxième roman de Julie Ewa. © Albin Michel

"Recroquevillés au fond d’une impasse où sont entreposées des bennes à ordures, deux enfants et un adulte tentent de s’abriter de la pluie. Lorsqu’elle les aperçoit, la jeune Lina leur apporte aussitôt de l’aide en leur procurant une tente.
Les Stanescu viennent de Roumanie. Le père a atterri ici, dans le nord de la France, avec ses enfants, Darius, neuf ans, et Cybèle, seize ans, espérant récupérer un peu d’argent pour rembourser sa dette au passeur.
Un destin tristement banal pour une famille Rom, à la merci des trafiquants en tout genre, qui bascule lorsque Darius et son père sont portés disparus. Alertée par Cybèle, Lina part à leur recherche avec l’aide de Thomas, un ami, remontant la piste périlleuse d’un réseau criminel aux ramifications puissantes.
Un suspense implacable et remarquablement documenté qui retrace le dangereux périple d’une famille Rom à travers l’Europe, de la France à la Roumanie en passant par la Hongrie."
(Présentation de l'éditeur)

Werewere-Liking, écrivaine et artiste d'origine camerounaise, invitée d'honneur en Norvège

En Norvège, au «Norsk Litteraturfestival» de Lillehammer où la France est invitée d'honneur