rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Littérature sans frontières
rss itunes deezer

L'écrivain français Antoine Volodine, le pouvoir de la voix

Par Catherine Fruchon-Toussaint

Antoine Volodine est le pseudonyme d'un écrivain qui publie aussi sous trois autres alias. Né en 1949, il est l'auteur d'une oeuvre composée de nombreux livres qui fondent le « post-exotisme », univers littéraire parallèle où onirisme, politique et humour du désastre sont le moteur de toute fiction. Lauréat de plusieurs récompenses importantes : Prix Wepler et Prix du Livre inter pour «Des anges mineurs» (1999), Prix Médicis pour «Terminus radieux» (2014), il a également enseigné la littérature russe, qu’il traduit aussi.

Le 43ème volume de cette entreprise littéraire inédite vient de paraître sous le titre «Frères sorcières» aux éditions du Seuil.

Couverture du nouveau livre d'Antoine Volodine © Seuil

"Trois voix puissantes, toutes liées au théâtre, à la féminité, au chamanisme et à la mort.

Dans un pays de montagnes et de désert, une petite troupe itinérante est attaquée par des bandits. Bien vite, l’unique survivante est entraînée dans la vie criminelle et sauvage de ses ravisseurs. Esclave sexuelle d’un chef, elle reste obsédée par un cantopéra composé de vociférations magiques qui s’adressent à toutes les petites sœurs du malheur et qui les guident vers l’apaisement, vers l’art de mourir ou vers d’autres mondes. La deuxième voix reprend intégralement le texte de la pièce étrange qui habite la comédienne. La troisième voix répond aux deux autres. Elle raconte en une seule longue phrase sorcière le parcours sans fin, de renaissance en renaissance, d’un être sans genre, tantôt masculin, tantôt féminin, qui erre dans l’espace noir.

Des aventures violentes et démoniaques, marquées par une sexualité délirante mais aussi par la nostalgie de la déclamation, de la parole et du souffle. Et de la survie coûte que coûte." (Présentation de l'éditeur)

Focus sur la littérature slovaque et Bratislava, invitée d’honneur de «Livre Paris 2019»