rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Eco d'ici Eco d'ailleurs
rss itunes deezer

Une autre guerre américaine

Par Jean-Pierre Boris

Pendant longtemps, on s'est simplement émerveillé de la croissance économique chinoise, de ces centaines de millions de citoyens chinois qui étaient sortis de la pauvreté. Puis, on a commencé à comprendre que la Chine devenait une puissance mondiale, que ses entreprises étaient conquérantes. Et à s'en inquiéter. Parallèlement, l'ascension des grandes entreprises américaines de l'Internet (les Google, Amazon, Facebook, Apple) bouleversait nos vies quotidiennes, et contribuait aussi à révolutionner l'économie mondiale. Mais, l'aptitude de ces mastodontes à échapper à l'impôt prive de nombreux Etats de ressources importantes. Concentrés sur ces deux phénomènes, la Chine et la Silicon Valley, peut-être avons-nous laissé passer un autre phénomène non moins négligeable, la très violente offensive menée par les autorités américaines contre les entreprises étrangères, qu'elles soient européennes ou chinoises, depuis plusieurs années. Qu'est-ce que c'est que cette offensive, quels sont ses objectifs, ses moyens, qui est visé et quel est l'impact économique de cette véritable guerre ?
Voici les questions soulevées par Jean-Pierre Boris avec deux invités.

 

- Ali Laidi, journaliste à France 24, chercheur associé à l'IRIS, l'Institut de Relations internationales et stratégiques, auteur de nombreux livres consacrés à la guerre économique, en général. Vous venez d'en publier un nouveau qui s'intitule «Le droit, nouvelle arme de guerre économique. Comment les Etats-Unis déstabilisent les entreprises européennes». C'est publié aux éditions Actes Sud.

- Sébastien Jean, économiste, il dirige le Centre d'études et de prospectives internationales, le CEPII qui vient de publier une très intéressante étude consacrée à l’atonie des exportations françaises. Sébastien Jean est aussi directeur de recherche à l'INRA, l'Institut national de la recherche agronomique.