rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Carrefour de l'Europe
rss itunes deezer

L’Euro, l’incontournable et imparfaite monnaie européenne a 20 ans…

Par Daniel Desesquelle

Le 1er janvier 1999, onze pays européens adoptaient la monnaie unique. L’euro a donc vingt ans et déjà une histoire tourmentée. En 2008/2009, la terrible tempête financière a failli lui être fatale, mais la monnaie européenne a remarquablement joué son rôle de bouclier, non sans dégâts collatéraux, il est vrai…

L’euro est un survivant que partagent 19 pays et qu’utilisent quotidiennement 340 millions d’Européens. La monnaie commune est populaire, 74% des habitants de la zone la plébiscitent, à tel point que les souverainistes et les europhobes hésitent à revendiquer son abandon. Mais, l’euro reste une construction incomplète, l’Union bancaire reste, par exemple, à consolider quant à l’idée d’un budget de la zone euro, on attend toujours une concrétisation.

20 ans après sa création, l’euro est à la fois une monnaie incontournable et inachevée.

 

Avec :
- Xavier Ragot, économiste, président de l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques). La Revue de l’OFCE « Améliorer la construction européenne »
→ A consulter : ici
→ Plus d’infos : ici
- Daniela Schwarzer, directrice de la DGAP (Institut allemand de politique étrangère). En duplex de Berlin.
Plus d’infos : ici

- Jean Quatremer, journaliste à Libération. Son dernier livre : « Il faut achever l’euro » chez Calmann Levy.  En duplex de Bruxelles.
Son blog « Coulisses de Bruxelles » : ici.

 

 

 

 

 

Avec Maria Afonso et en partenariat avec Courrier International

Et Alexandre Kouchner, rédacteur en chef de la nouvelle revue Européens.
Le site : ici
Une vidéo : là.

 

Kersti Kaljulaid, présidente de l’Estonie: «Il n’y a pas de démocratie en Russie»

Grand témoin: Georges Berthoin, une histoire de l’Europe et de son devenir

En Espagne, un paysage politique fracturé… vers un gouvernement introuvable?