rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Le cyclisme en Afrique et la Tropicale Amissa Bongo avec Laurent Bezault (UCI)

Par Magali Lagrange

C'est l'une des plus importantes courses cyclistes, en Afrique. La Tropicale Amissa Bongo se termine ce dimanche 27 janvier. Dix sélections nationales africaines et cinq équipes professionnelles étaient sur la ligne de départ, le lundi 21/1, pour cette 14e édition, composée de 7 étapes. C'est l'occasion de faire un état des lieux du cyclisme sur le continent. Quel est le niveau des courses et des coureurs ? Comment expliquer les disparités régionales ? Laurent Bezault, conseiller Afrique pour l'Union cycliste internationale, répond aux questions de RFI.

Laurent Bezault, conseiller Afrique pour l'Union cycliste internationale (UCI), ici, sur le Paris-Nice en 1993. Eric HOUDAS/wikimedia.org

►Laurent Bezault, conseiller Afrique pour l'Union cycliste internationale.

« Aujourd’hui en Afrique il y a un calendrier continental qui devient de plus en plus fourni, avec des épreuves (cyclistes) de différents niveaux. Notamment, avec deux belles épreuves qui sont un peu au sommet de la pyramide sur le continent, que sont : le Tour du Rwanda et la Tropicale Amissa Bongo. »

Référendum en Guinée: «Le processus doit être bouclé cette année», affirme Rachid Ndiaye

Mali: «On voit une reprise en main par IBK», selon l'anthropologue Gilles Holder

Ghassan Salamé: les divisions internationales sur la Libye «m'attristent»

Burkina: «Si Blaise veut aider, il ne faut pas le décourager» (opposition)

Sénégal: «Avec cette réforme, on change complètement de régime politique»

Faustin Archange Touadera: «Tous nos partenaires œuvrent en transparence»

J. Tubiana: «On sent une certaine insatisfaction au sein de l’armée» au Soudan

J.-B. Elias (Le Fonac): «La démocratie risque de tourner en dictature» au Bénin

S.Ben Sedrine: «la Tunisie est en train de juger les responsables de la torture»

Génocide rwandais: «on n’avait jamais imaginé que ça puisse être aussi massif»

Afrique du Sud: «Il y a au sein de l'ANC un lobby antimarocain très fort»