rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Les dessous de l'infox, la chronique
rss itunes

Campagne mensongère contre le traité d’Aix-la-Chapelle

Par Sophie Malibeaux

Mardi prochain à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, Emmanuel Macron et Angela Merkel vont conclure un nouveau traité de coopération et d’intégration franco-allemandes. Une démarche censée favoriser les projets transfrontaliers, qui a pourtant fait hurler, à l’extrême droite de l’échiquier politique en France. Au Rassemblement National, Marine Le Pen accuse le président Macron de «  vendre notre pays à la découpe ». Quant à Debout la France  -le parti de Nicolas Dupont-Aignan- l’un de ses députés européens va encore plus loin.

« Macron, tel un Judas, va livrer l’Alsace et la Lorraine à l’Allemagne », affirmait le député européen Bernard Monot dans une vidéo qu’il a dû retirer par la suite, face à la polémique lancée sur les réseaux sociaux.

Bernard Monot, joint au téléphone ce jeudi, se félicite néanmoins de son effet, se présentant en lanceur d’alerte, quitte à travestir la réalité, ou comment un mensonge pure et simple se transforme en « figure de style ».

Premier pas de l'homme sur la Lune: les théories du complot sur les réseaux sociaux

Sri Lanka: un projet de loi prévoyant de criminaliser la publication de fausses informations