rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Carrefour de l'Europe
rss itunes deezer

Le Printemps de Prague, l’autre… 1968

Par Daniel Desesquelle

Les historiens considèrent volontiers que le Printemps de Prague a commencé en 1967 par une révolte des intellectuels et des écrivains réclamant la liberté d’expression. Mais, c’est l’irruption d’Alexander Dubcek à la tête du Parti communiste tchécoslovaque, le 5 janvier 1968 qui marque le début officiel de ce mouvement qui a suscité beaucoup d’espoir des deux côtés du rideau de fer. Rapidement la censure est abolie, les victimes des procès sont réhabilitées... De Prague à Bratislava, il souffle un vent de liberté de plus en plus fort. À Moscou et dans les capitales des « pays frères » qui craignent la contagion, l’inquiétude grandit. L’invasion par les troupes du Pacte de Varsovie dans la nuit du 20 au 21 aout met fin à l’idée « d’un socialisme à visage humain ». Que reste-t-il aujourd’hui du Printemps à Prague ?

(Rediffusion du 27 mai 2018).

Deux manifestations rappellent et commémorent à Paris le Printemps de Prague :

Un colloque organisé par Sciences-Po. Plus d’infos ici

Une exposition au Centre culturel tchèque. Plus d’infos ici

Avec :

Jacques Rupnik, professeur à Sciences-Po Paris. Plus d’infos ici

Lukas Macek, professeur et directeur de l’antenne de Sciences-Po Paris à Dijon. Plus d’infos ici

Petr Janyska, journaliste et ancien ambassadeur de la République Tchèque en France. En ligne de Prague. Plus d’infos ici

Avec Maria Afonso, et Raymond Clarinard deCourrier International

Quelques images provenant de l'exposition au Centre culturel tchèque :

Kersti Kaljulaid, présidente de l’Estonie: «Il n’y a pas de démocratie en Russie»

Grand témoin: Georges Berthoin, une histoire de l’Europe et de son devenir

En Espagne, un paysage politique fracturé… vers un gouvernement introuvable?