rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Eco d'ici Eco d'ailleurs
rss itunes deezer

«Gilets jaunes»: une révolte fiscale française, une de plus

Par Jean-Pierre Boris

Depuis le 17 novembre 2018, la France est sens dessus dessous. Par ses revendications, par son mode d'action, par son inorganisation, par sa violence, le mouvement des « gilets jaunes» a forcé le gouvernement à des concessions.

Des impôts qui devaient être prélevés sur l'essence, sur les revenus des retraités, ne le seront pas. Les revendications de ce mouvement sont innombrables, mais nous allons nous concentrer sur la thématique initiale, celle de l’impôt considéré comme trop élevé, injuste, mal utilisé que nous allons consacrer cette émission.

Avec :

- Alexis Spire, sociologue, directeur de recherche au CNRS, travaille depuis longtemps sur la question de la fiscalité. Ces travaux ont donné lieu à plusieurs livres dont le dernier s'appelle « Résistances à l'impôt, attachement à l'Etat ». C'est aux éditions du Seuil.

- Lucas Chancel, économiste chercheur senior à l'IDRRI-Sciences Po. Il est également co-directeur du laboratoire sur les inégalités mondiales à l'Ecole d'économie de Paris. Son dernier ouvrage personnel « Insoutenables Inégalités. Sous-titre "pour une justice sociale et environnementale" » a été publié aux éditions Les petits matins.

- Frédéric Tristram, maitre de conférences en Histoire économique contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il travaille particulièrement sur l’histoire des finances publiques et de l'impôt. Frédéric Tristram est l'auteur de très nombreux chapitres de livres collectifs. J'en retiendrai un qui s'appelle « Combat d'arrière-garde ou mouvement social précurseur ? Le poujadisme à la croisée des analyses ». C'est dans « l'histoire des mouvements sociaux », dirigée aux Editions de la Découverte par Danielle Tartakovsky et Michel Pigenet.

1/ Sur les ronds-points qui ont été occupés pendant un mois par les gilets jaunes, l'impôt est sinon refusé, du moins jugé très excessif.

«Gilets jaunes» et fiscalité 22/12/2018 Écouter

Un reportage de Pauline Gleize.