rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Tous les cinémas du monde
rss itunes deezer

«Leto», de Kirill Serebrennikov

Par Sophie Torlotin, Elisabeth Lequeret

Leto en russe, l'été en français, saisit une histoire de triangle amoureux et de rock'n roll underground dans la Russie soviétique.
Mike Naumeko est une figure locale qui anime les soirées d'un club autorisé à Léningrad. Autorisé à condition de soumettre les textes à un comité de censure... Les jeunes spectateurs n'ont que le droit d'applaudir poliment les titres de ces rockeurs russes.
Viktor Tsoï, lui, a vingt ans à peine et va s'éprendre de Natacha, la femme de Mike et de ce milieu enfiévré de musiciens préservant une fragile bulle de liberté créatrice dans l'URSS de Brejnev.
C'est toute une scène rock, découvrant avec retard les groupes britanniques ou américains que Kirill Serebrennikov fait revivre.
Viktor Tsoï est même une véritable icône russe. Le film le saisit dans sa prime jeunesse, avant même qu'il fonde le groupe Kino, un des groupes les plus influents de la musique russe.
A sa mort, à 28 ans, endormi au volant d'une voiture, c'était en 1990, certains fans sous le choc iront jusqu'à se suicider.
Kirill Serebrennikov, cinéaste de 49 ans, directeur artistique du Centre Gogol, un théâtre contemporain moscovite, est accusé de détournement de subventions publiques. Des accusations qu’il conteste.
Le producteur du film Charles-Evrard Tchekoff, et le grand connaisseur du cinéma russe à Unifrance, Joël Chapron viennent nous parler du film.

La bande annonce officielle de «Leto».

 

A l’affiche également de notre cinéma cette semaine :

- Assassination nation, de Sam Levinson
Les quatre héroïnes du film sont une bande de lycéennes délurées qui évoluent dans un univers de selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos. Tout bascule lorsqu’un mystérieux hacker pirate les téléphones portables de la ville.
En un clic, tous les secrets des habitants sextos, photos pornographiques, liaisons extraconjugales, se retrouve sur Internet et Lily, qui entretient une liaison torride avec son voisin, un homme marié, se retrouve au cœur de la vindicte populaire.

- What you gonna do when the world’s on fire, de Roberto Minervini
C’est une chronique de la vie quotidienne de Noirs américains en Louisiane, entre relégation économique, racisme persistant, difficultés sociales. Ce que nous montre Minervini, c’est une situation intenable dans un pays où la situation semble empirer pour les Noirs américains.

 

3 ans après #OscarsSoWhite, quelle place pour les Afro-Américains à Hollywood?

«Rêver sous le capitalisme», ou l’inconscient au travail: entretien avec Sophie Bruneau