rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • ND de Paris: rebâtir la charpente en bois est «probablement la bonne solution», estime un des architectes en charge de sa restauration
  • Télécommunications: Huawei ment sur sa collaboration avec le gouvernement chinois, affirme Mike Pompeo
  • Présidentielle au Malawi: le chef de l'Etat sortant Peter Mutharika en tête (résultats officiels partiels)
  • La justice européenne rejette le pourvoi de Mme Le Pen qui contestait le remboursement de 300 000 euros au Parlement européen
  • Le gouvernement britannique repousse le vote des députés sur son nouveau projet de loi sur le Brexit prévu début juin
  • Mondiaux d'athlétisme au Qatar : Nasser Al-Khelaïfi, patron du PSG, mis en examen pour « corruption active » (source judiciaire)
  • Décès de la Britannique Judith Kerr, auteure du célèbre «Tigre qui s'invita pour le thé», à l'âge de 95 ans (maison d'édition)
  • Contraint de se passer d'Android, Huawei prépare son propre système d'exploitation pour la fin de l'année (CNBC)
  • États-Unis: une tornade fait trois morts à Golden City dans le Missouri (autorités)
  • Huawei: «protestation solennelle» de Pékin auprès de Washington (ministère)
  • France: la loi Pacte prévoyant la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) a été promulguée (Journal officiel)
  • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
Afrique Économie
rss itunes deezer

Les promoteurs immobiliers d'Afrique de l'Ouest à Paris pour démarcher la diaspora

Par Stanislas Ndayishimiye

La 1ère édition du Salon africain de l’habitat à Paris vient de se tenir à Paris. C’était du vendredi 16 au dimanche 18 novembre.  Une  manifestation organisée par les 8 pays francophones d’Afrique de l’Ouest et parrainée par la Côte d’Ivoire. Plusieurs promoteurs d’Afrique de l’Ouest proposent villas et appartements haut de gamme, principalement aux diasporas respectives.

C’est un salon qui a vocation à proposer à la diaspora d’Afrique de l’Ouest toute l’offre immobilière de la région, pour lui permettre d’être en contact direct avec les promoteurs immobiliers, « en toute sécurité », insiste Ismael Boga N'Guessan, Commissaire général du salon. « On a noté que bien de nos concitoyens souhaitent avoir un logement, une maison, dans leurs pays d’origine et très souvent, ils passent par les intermédiaires : des amis, la famille, etc. Et à la fin de l’opération, le projet n’aboutit pas. Nous avons pensé qu’il serait bien d’organiser les promoteurs africains et de leur faire rencontrer directement à Paris la diaspora de ces pays-là. » 

Il y a avait une cinquantaine de stands, comptant principalement des promoteurs immobiliers et des établissements financiers. La Banque malienne de solidarité, elle, joue sur les 2 tableaux. Ibrahim Coulibaly, Directeur commercial, du marketing et de la communication de la BMS, confirme les déboires de certains membres de la diaspora. « Beaucoup de nos compatriotes, dans le cadre de la réalisation de leurs projets immobiliers, soit leur argent est purement et simplement détourné, soit ils réalisent un projet qui n’est pas à la hauteur de leurs souhaits et ils sont déçus à leur retour au pays. Nous, nous intervenons dans le cadre des logements sociaux, des logements économiques ou des logements de standing. Pour nos logements économiques, les prix vont de 25 à 28 millions de francs CFA. » La BMS accorde des crédits immobiliers avec des taux d’intérêt variant entre 8 et 10 %, sur le court terme. 

Des projets immobiliers écologiques

Dans agglomération d’Abidjan en Côte d’Ivoire, le groupe Koffi & Diabaté développe un nouveau programme de 226 logements, à des prix allant de 102 000 euros pour une petite surface à 485 000 euros pour une grande maison. Il s’agit d’un concept éco-quartier, comme l’explique Anna Djigo, Directrice générale du groupe. « Pour tout le projet, les architectes tiennent à travailler sur le côté durabilité. Un élément important par exemple, c’est la ventilation naturelle qui est intégrée. Au niveau de la circulation de l’air, aussi bien au niveau des logements que des parkings, on est en ventilation naturelle. On utilise beaucoup la lumière naturelle également pour l’ensemble des logements. On a des équipements basse-consommation et tout ce qui est récupération des eaux pluviales et les toitures végétalisées, qui contribuent à créer un environnement vert et durable. »

Selon les pouvoirs publics et les groupements des promoteurs immobiliers dans les 8 francophones d’Afrique de l’Ouest, l’offre des logements modernes est inférieure à la demande.

Bénin: diversification dans la transformation du lait pour produire du camembert

La bataille feutrée des places financières africaines pour attirer les sociétés

Burkina: polémique autour de la distribution du fonds minier de développement local

En Casamance, une usine de transformation de mangue fait le bonheur des paysans