rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Accents d'Europe
rss itunes deezer

Mariage, Pma: quels droits pour les homosexuels en Europe?

Par Frédérique Lebel

Après le pacte de solidarité, le mariage, la procréation médicalement assistée pour tous est en marche pour les couples homosexuels en France. Enfin pas pour tout de suite. L’examen du projet de loi de bioéthique qui ouvrirait ce droit ne sera finalement débattu qu’à l’été 2018. Et ailleurs en Europe ? Quels nouveaux droits s’ouvrent pour les gays ?

En Espagne, pays pionnier, qui a été le premier à autoriser le mariage pour tous en 2005, pays où des femmes de l’Europe entière viennent se faire inséminer dans des cliniques privées, le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez prévoit une nouvelle réforme. Permettre la PMA dans des hôpitaux publics, et donc une intervention entièrement remboursée pour les femmes seules ou lesbiennes en couple. Pour mesurer l’ampleur du chemin parcouru en à peine 15 ans, Diane Cambon est allée rencontrer dans un petit village d’Estremadure dans l’Ouest de l’Espagne, un couple de femmes, mariées qui attendent leur deuxième enfant.

La République Tchèque à part
Sur la carte de l’est de l’Europe, coincée entre la Pologne au Nord, l’Autriche et la Hongrie au sud, la République Tchèque fait un peu figure d’Ovni sur ce sujet de société. A Prague, le Parlement est en train de débattre du mariage pour les couples homosexuels. On retrouve notre correspondant Alexis Rosenzweig, il y a fort à parier que cette législation va passer le plus naturellement du monde, sans aucune manifestation d’opposants…

Les petits pas bulgares
Et plus à l’Est en Bulgarie, les changements se font lentement. Aucun débat parlementaire à l’horizon et encore moins de projet gouvernemental. C’est finalement par le biais de la justice, que les couples homosexuels essaient de faire valoir leur droit, en demandant une reconnaissance a posteriori d’une union contractée dans un autre pays européen. On retrouve à Sofia, notre correspondant Damian Vodénitcharov.

Chronique livres
Et pour notre chronique livres, nous parlerons sociologie sur un tout autre sujet. Celui des migrants. Isabelle Coutant vient de publier aux éditions du Seuil « Les migrants en bas de chez soi ». Elle y raconte l’histoire de ces demandeurs d’asile qui ont élu domicile en 2015 dans un lycée désaffecté de la Place des Fêtes, le quartier où réside justement la chercheuse. Juste à côté d’un collège pour les enfants du quartier. Elle a raconté à Catherine Rolland son enquête.

Les passoires énergétiques: rénover les logements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Attaque à Strasbourg: des parlementaires européens réclament plus de coopération entre Etats

L’Université d’Europe Centrale de Budapest contrainte à l’exil en Autriche