rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Christchurch: l'Australie convoque l'ambassadeur turc après les commentaires d'Erdogan
  • Procès Monsanto: le Roundup a contribué au cancer du plaignant (jury)
  • Les forces israéliennes abattent un Palestinien soupçonné d'une attaque en Cisjordanie (Sécurité)
  • Cyclone au Mozambique: le bilan dépasse les 200 morts, selon le président Filipe Nyusi
  • L'Italie saisit le navire humanitaire bloqué au large de Lampedusa (ministère Intérieur)
  • Commerce: de hauts responsables américains à Pékin la semaine prochaine (responsable américain)
  • Venezuela: Trump appelle les militaires à mettre fin à leur soutien à Maduro
Les dessous de l'infox
rss itunes

Quel pays d’accueil pour Asia Bibi ? le Royaume-Uni épinglé sur Twitter

Par Sophie Malibeaux

Le 31 octobre, était annoncé l’acquittement d’Asia Bibi, une jeune Pakistanaise de confession chrétienne emprisonnée depuis huit ans pour des accusations de blasphème. Quelques jours plus tard, sur les réseaux sociaux, son mari Ashiq Masih lançait un appel international. «   Venez-nous en aide, demandait-il en substance, nous sommes en danger au Pakistan.   » Plusieurs pays ont manifesté leur intention d’offrir l’asile à Asia Bibi, notamment le Canada et la France. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a d’ailleurs fait Asia Bibi citoyenne d’honneur de la ville de Paris, pour marquer son soutien à la jeune pakistanaise. Du côté du Royaume-Uni cependant, la discrétion est de mise, ce qui a été interprété sur Twitter comme un renoncement au droit d’asile d’Asia Bibi. Certains tweets allant jusqu’à accuser Londres de faiblesse communautariste, voire de complaisance à l’égard des islamistes.

Quand l’extrême droite confond censure et lutte contre la désinformation

Affaire Khashoggi: le portrait de la victime déformé par l’alt-right américaine