rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Accents d'Europe
rss itunes deezer

Les pompiers volontaires s’inquiètent pour leur avenir

Par Juliette Rengeval

Ils font rêver les enfants, on les décrit souvent comme les super-héros du quotidien, la cape en moins… Mais, les pompiers volontaires s’inquiètent pour leur avenir, comme en témoigne la vidéo ci-dessous, vue 1 200 000 fois sur internet. Réalisée par des pompiers des Ardennes, elle s’appelle « Un monde sans pompiers ».

En France, les pompiers volontaires, des bénévoles, sont partout : dans les campagnes, principalement, dans les petites villes, les grandes banlieues. Cela représente 196 000 personnes… avec des profils très divers, comme l’explique le contrôleur général, Eric Flores, chargé de la Communication de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.
Une France sans eux, est-ce que c’est possible ? Les sapeurs-pompiers font face à une crise des vocations en France, parce qu’en Allemagne, comme l’explique notre correspondant Julien Méchaussie, ils sont un million à s’engager, en plus de leur travail quotidien.
Il n’empêche, chez les Allemands aussi on sent poindre l’inquiétude : en cause une directive européenne de 2003, appuyée par un arrêt de la Cour de justice européenne du 21 février 2018 qui peut faire jurisprudence. Cette directive concerne le temps de travail et le temps de repos des travailleurs. Et cette directive pourrait concerner les sapeurs-pompiers volontaires qui seraient alors vus comme des travailleurs, pas comme des bénévoles, une grave menace pour les services de secours, selon Eric Flores, de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.
Alors les pompiers français, mais aussi allemands, autrichiens et néerlandais ont signé une motion commune qui doit être présentée aux autres fédérations européennes. Avec l’espoir de voir adopter une nouvelle directive ciblée sur les services de secours, et leurs spécificités.

Vidéo «Un monde sans pompiers»

La vidéo

La pièce de théâtre «Europa, unies dans l'oubli»
Laxmi Lotta vous emmène au Théâtre des Riches claires, à Bruxelles, pour voir « Europa, unies dans l'oubli », jusqu’au 24 novembre 2018. La compagnie Ekwa a imaginé une pièce qui mêle théâtre, danse et vidéo… pour un scénario catastrophe : un groupe terroriste réussit à entrer dans le Parlement européen et à tuer tous les eurodéputés ! Chacun, chacune réagit à la nouvelle... tombée sur les réseaux sociaux ?
« Europa, unies dans l'oubli », c’est une réflexion sur l'Europe et son avenir, sur la peur aussi, et sur les dérives du Net.

Photo tirée de la pièce de théâtre «Europa unies dans l'oubli». © Bartolomeo La Punzina

Le Beaujolais nouveau
Aujourd'hui, c'est le 3ème jeudi du mois de novembre. C'est la tradition, c'est le jour du Beaujolais nouveau. Un peu boudé aujourd’hui en France, les ventes diminuent depuis quelques années. Mais on a quand même produit, en 2017, près de 24 millions de bouteilles. Il arrive donc aujourd’hui sur les tables françaises, mais pas que... près de la moitié de la production partira à l'export, notamment vers les pays asiatiques.
Il faut dire que le marché du vin est de plus en plus un marché international.
Et les grandes écoles de commerce françaises qui proposent une spécialisation dans les métiers du vin, mettent désormais sur pied des cours, en anglais, pour des étudiants qui viennent d'un peu partout dans le monde.
Les écoles sont implantées dans les grandes régions de production : Burgundy School of Business, master vin et champagne à Reims, Institut des Hautes Eétudes de la vigne et du vin à Montpellier, Wine and spirit Academy de la Kedge Business School à Bordeaux.
C’est là, dans ce terroir ancestral, que Frédérique Lebel est allée rencontrer des étudiants tournés vers le nouveau monde.

Jérémy Cukierman, directeur de la Wine and Spirit Academy, devant la Kedge Business School à Bordeaux. © RFI/Pierre René-Worms

Les passoires énergétiques: rénover les logements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Attaque à Strasbourg: des parlementaires européens réclament plus de coopération entre Etats

L’Université d’Europe Centrale de Budapest contrainte à l’exil en Autriche