rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
  • Russie: Vladimir Poutine promulgue 2 lois, l'une contre les «fausses nouvelles» et l'autre punissant les «offenses aux symboles de l'Etat»
  • EasyJet annonce se retirer des discussions sur la reprise d'Alitalia
  • Pays-Bas: trois morts et neuf blessés durant les fusillades à Utrecht (maire)
  • Un homme originaire de Turquie recherché après les fusillades d'Utrecht (police néerlandaise)
  • Syrie: l'armée «libèrera» les zones kurdes par la «force» ou par des «accords» (ministre)
  • «Gilets jaunes»: le coût des dégâts liés aux manifestations estimés à 170 millions d'euros par la fédération française de l'assurance (FFA)
  • En France, le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure de 15 ans
Invité Culture
rss itunes deezer

Pascal Mériaux et Edmond Baudoin présentent la BD «Traces de la Grande Guerre»

Par Isabelle Chenu

Il y a cent ans la Première Guerre mondiale 1914/1918 prenait fin. Plus de 18 millions de morts étaient à déplorer. Aujourd’hui, il ne reste plus aucun survivant de ce conflit d'où l'importance du travail de mémoire à faire pour les jeunes générations. Parmi la multitude d'événements commémoratifs qui se déroule cette semaine une Bande dessinée intitulée « Traces de la Grande Guerre » interroge ce qui reste de ce conflit. Des écrivains et auteurs de renom originaires des quatre coins du monde ont participé au projet. Rencontre avec Pascal Mériaux, directeur de l'Association « On a marché sur la bulle » et l’auteur de bande dessinée Edmond Baudoin.

L'écrivain italien Erri de Luca: l’Europe, «antibiotique» contre la guerre