rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Ici l'Europe
rss itunes deezer

Selon l'Autrichienne Karin Kneissl : «l'Europe est son propre ennemi»

Par Dominique Baillard, Caroline de Camaret (F24)

La ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl, est cette semaine notre invitée en duplex de Vienne.

Elle a été nommée avec le soutien du FPÖ, le parti d'extrême droite, dans le gouvernement de coalition dirigé par le conservateur Sebastian Kurz.

- Elle ne regrette pas d'avoir invité le président Poutine à son mariage cet été, et accuse les seuls journalistes d'avoir polémiqué après la publication des photos.

- Cette diplomate de formation affirme être « une Européenne convaincue » et réfute l'europhobie du FPÖ.

- Interrogée sur la baisse des aides aux migrants pratiquées par la coalition, elle conteste la baisse du budget pour ceux qui ont obtenu le droit d'asile.

- Karin Kneissl estime que l'Europe perd beaucoup de temps et d'énergie à régler ses problèmes internes -Brexit, sanctions contre la Pologne et la Hongrie- alors qu'elle n'a toujours pas trouvé la parade au « défi chinois ».

«De plus en plus probable qu’on puisse arrêter le Brexit», selon Richard Corbett

Nasser Kamel, secrétaire général de l’UPM: «le pire est derrière nous»

Pour Manuel Valls, les indépendantistes catalans sont nationalistes et suprémacistes

Enrico Letta: «Aucun accord de Brexit ne peut réunir une majorité au Parlement britannique»

Alex Stubb, le Finlandais qui veut diriger la droite européenne et la Commission

Maros Sefcovic favorable à la convergence des salaires entre l'Est et l'Ouest