rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Sylvain N’Guessan, analyste politique de l’Institut stratégique d’Abidjan

Par Sidy Yansané

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire, formation politique historique du pays fondé par l’ancien président Félix Houphouët-Boigny, paraît plus divisé que jamais. Depuis que son président Henri Konan Bédié a rompu son alliance avec le chef de l’état Alassane Ouattara en août dernier, l’ex-parti unique est confronté à des rivalités internes. Le point d’achoppement repose sur la création du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix, un super parti dans lequel doivent se fondre les formations politiques alliées au pouvoir. Et sur le choix du candidat unique de ce RHDP pour la présidentielle de 2020. L’analyste politique de l’Institut stratégique d’Abidjan Sylvain N’Guessan estime que le PDCI est en train de jouer son avenir politique. Il est interrogé par notre correspondant.

«La colonisation est une domination sur les terres, les peuples, les cultures et aussi les corps»

François Héran: «La protection sociale est parfaitement compatible avec la migration»

Lopes: Jacques Chirac a dit: «Denis [Sassou-Nguesso], arrête tes conneries»

Sébastien Ajavon: «Je suis totalement innocent, [...] il s'agit d'un coup monté!»

Nacer Djabi (Algérie): «Pour Bouteflika, un 5e mandat serait le mandat de trop»

Omar Bennamour (FAO): «Les flux migratoires sont source de développement rural»

Moussa Faki (UA): «Une conférence de réconciliation est nécessaire en Libye»

Racisme en Tunisie : «C’est important qu'il disparaisse du lexique et des actes»

Paul Kagame espère de «bons progrès» dans les relations entre Kigali et Paris

RCA: «Notre processus de paix doit être soutenu par l'ensemble de la communauté internationale»

Abdoulaye Harissou: «En Afrique subsaharienne, il y a 85 millions d'enfants sans identité»

Youba Sokona: «Le rapport du Giec intéresse à bien des égards le continent africain»

«Au Burkina Faso, on voit l'émergence d'un nouveau front» selon William Assanvo

B. Bajolet: le chef jihadiste Iyad Ag Ghali «bénéficie de certaines protections»

Didier Ratsiraka: «Il faut d'abord régler les vrais problèmes avant de faire des élections»

Marc Ravalomanana: «Le plus important pour les Malgaches, c'est d'avoir un leader»

Hery Rajaonarimampianina: «J'ai augmenté la production rizicole de 30% en quatre ans»

Jean-Baptiste Lemoyne: «Le centre de gravité de la Francophonie est en Afrique»