rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Le coq chante
rss itunes deezer

Foire de Paris 2018: des artisans africains en mal de valorisation

Par Sayouba Traoré

L’édition 2018 de la Foire de Paris a eu lieu du vendredi 27 avril au mardi 8 mai, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Pour les habitués, la Foire de Paris, c’est avant tout le concours Lépine qui récompense les meilleures inventions depuis 1901. Pour les professionnels, la Foire de Paris, c’est le plus grand salon européen pour la maison et le cadre de vie. Pour le grand public, avec plus de 3 500 marques présentes, la Foire de Paris, c'est également  un voyage vers les cultures du monde, une escale gastronomique avec une offre de restauration pour tous les goûts. Et c’est tout naturellement que nous nous dirigeons vers le festival Tropiques en Fête au Pavillon 4 du Parc des Expositions.

L’Afrique est un continent d’agriculteurs et d’artisans. L’agriculture occupe entre 70 et 80% de la population active. De même, l’artisanat fait partie des occupations quotidiennes, que ce soit en ville ou au village. Il se trouve que ce secteur de l’artisanat fait face à de nombreuses difficultés. Parmi ces problèmes, il y a le manque d’organisation du secteur, la rareté ou l’insuffisance des structures de formation professionnelle, le manque de financements et l’impossibilité d’accès au crédit, et pour finir de nombreux obstacles dans la phase de commercialisation. En gros, ce que les spécialistes appellent la valorisation.

Maroc, Sénégal, Niger, Burkina Faso, nous allons à la rencontre des délégations de ces pays à la Foire de Paris.
(Rediffusion du 13 mai 2018).

Invités :
- Ilias Bentalha,
responsable de la Direction de la Prospection & du Développement Commercial de la Maison de l'Artisan à Rabat au Maroc
- Diassé Ngom, directeur de la Promotion, Intelligence Economique et Commerciale de l’Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations
- Fatou Dramé, artisane sénégalaise, créatrice de vêtements et de produits cosmétiques
- Moussa Ibrahim, président de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Niger
- Alimata Compaoré, importatrice de produits artisanaux du Burkina Faso.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Moszynski

Le Projet d'appui à la filière de l'anacarde au Mali, le PAFAM (rediffusion)

L’Association pour le développement de l’énergie solaire à Madagascar