rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
  • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»
  • Injures envers Alain Finkielkraut: un homme a été placé en garde à vue (parquet de Paris)
  • Après le Pakistan, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en visite en Inde
  • Etats-Unis: Donald Trump a nommé son nouveau ministre adjoint de la Justice, Jeffrey Rosen
  • Japon: la justice ordonne le dédommagement de 152 évacués de Fukushima à hauteur de de 3,4 millions d'euros (tribunal)
Reportage International
rss itunes deezer

Gaza: 80% des Palestiniens souffriraient de signes de détresse psychologique

Par Marine Vlahovic

Dans la bande de Gaza, les rassemblements se poursuivent chaque semaine à la barrière de séparation avec Israël. Entamée le 30 mars dernier, la Grande Marche du retour qui exige la fin du blocus et le retour des réfugiés palestiniens a déjà causé la mort de plus de 130 manifestants et plus de 4 000 blessés par balles réelles. L’enclave palestinienne est pourtant en proie à un mal plus répandu mais invisible : celui de la détresse psychologique de ses deux millions d’habitants. Des blessures qui se réveillent dans un contexte de plus en plus instable. Le reportage de notre correspondante dans les Territoires Palestiniens, Marine Vlahovic.

Menaces sur les allocations versées aux familles des prisonniers palestiniens

En Finlande, la culture des bactéries et protéines en solution à la crise alimentaire

Le gouverneur de Virginie pourrait démissionner à cause d’un «blackface» dans sa jeunesse

Birmanie: 2e festival LGBT à Rangoon dans un pays où l'homosexualité est illégale

Hongrie: les plus démunis ont accès à la justice grâce aux «Juristes de la rue»