rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Lignes de défense
rss itunes deezer

Défense: simuler n'est pas jouer

Par Olivier Fourt

C’est devenu un grand classique dans l’armée française : le passage au simulateur. Il y a en pour un peu toutes les spécialités et cela permet de réduire les coûts d’entrainement, mais pas seulement. Le simulateur permet de reproduire des situations tactiques complexes et de suivre en direct les gestes et les résultats obtenus par les soldats. Olivier Fourt a suivi une séance d’instruction auprès du 24e Régiment d’Infanterie à Paris. Un régiment un peu spécial puisqu’il s’agit du seul régiment constitué presque à 100 % de réservistes. Souvent sans aucune expérience du combat, ces jeunes volontaires doivent se préparer à des missions en ville, particulièrement dans le cadre de l’opération « Sentinelle ».

Opération KRA : le début du ciblage militaire des criminels de guerre en Bosnie

Comment concevoir des opérations militaires à l'heure du numérique [Rediffusion]