rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Afrique Économie
rss itunes deezer

Mali: vers la construction d'un centre logistique d'import-export près de Bamako

Par Stanislas Ndayishimiye

La signature lundi dernier d’un accord entre le Mali et l’opérateur portuaire émirati DP World, pour la construction d'une plateforme logistique de 1 000 hectares près de Bamako. Un projet qui doit démarrer l’année prochaine.

Quatre millions de tonnes, c’est la capacité annuelle des marchandises qui devraient transiter par la future plateforme logistique qui sera construite aux abords de la capitale malienne, Suhaïl Al Banna, Directeur général de DP World Moyen-Orient et Afrique.

« Notre objectif de développer ce parc logistique est d’améliorer le commerce entre le Mali et le reste du monde. Nous visons l’efficacité de la manutention du fret pour atteindre cet objectif. Sur l’axe Bamako-Dakar par exemple au début, nous allons nous concentrer et travailler pour nous assurer que nous avons une plateforme logistique internet efficace, où nous allons permettre à tous ceux qui prennent des commandes de faire leurs affaires en ligne, sans aucune intervention manuelle. »

Plateforme logistique multimodale, Mali Logistics Hub sera situé le long de la route principale et proche de la ligne ferroviaire reliant Bamako à Dakar au Sénégal. Alassane Diop, Responsable de DP World en Afrique de l’Ouest.

« Cette plateforme, combinée avec un guichet unique, va permettre une fluidité du trafic entre le Sénégal et le Mali, mais aussi, permettre une réduction des coûts pour les Maliens. Dans les 6 mois, nous allons avoir d’importants investissements, qui vont permettre très rapidement de montrer l’efficacité de DP World, notamment dans cette partie de l’Afrique. »

Le contrat de concession a une durée de 40 ans, avec une astuce dans la rédaction du document : 20 ans, renouvelables automatiquement pour 20 ans de plus. Côté malien, l’accord a été signé par Moulaye Ahmed Boubacar, ministre des Transports, qui évoque l’importance du projet.

« Plus de 60 % du fret que nous recevons dans notre pays passe par le port de Dakar, donc en ce moment avoir une plateforme logistique de cette taille l’une des meilleurs, sinon la meilleure dans l’esprit des gens. Cela va permettre de fluidifier l’approvisionnement de notre pays, et ça va être un grand souffle pour les travailleurs de l’industrie et au final les consommateurs. »

DP World va investir 50 millions de dollars, soit près de 28 milliards et 45 millions de francs CFA dans la première phase du projet, la construction doit commencer l’année prochaine et durer environ 18 mois.

Campagne de sensibilisation contre l’accaparement des terres en Afrique de l’Ouest

Afrique du Sud: premier forum des investissements intra-africains à Johannesburg

Burkina: les nouveaux exposants attendent beaucoup de la 15e édition de la SIAO

De la saignée à l’usine, le latex d’hévéa mobilise de la main d’œuvre

L'hévéa, un arbre de plus en plus important dans la vie économique des Ivoiriens

Sénégal: Solutroniq répare et innove dans le domaine des nouvelles technologies