rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Nouvelle-Zélande: la Première ministre Jacinda Ardern donne naissance à une petite fille
  • Bahreïn: acquittement du chef de l'opposition, accusé d'«intelligence» avec le Qatar (militants)
  • Fête de la musique: journée spéciale sur RFI avec la chanteuse Angélique Kidjo
Grand reportage
rss itunes deezer

Migrants subsahariens en Tunisie, les yeux rivés vers l’Europe

Par Cécile Debarge

Ils pensaient trouver en Tunisie un travail qui leur aurait permis d’envoyer un peu d’argent chez eux. Aujourd’hui, ils n’ont plus qu’un objectif : rejoindre l’Europe via l’Italie. Combien sont ces migrants subsahariens pris au piège tunisien ? Le dernier recensement date de 2014, et compte près de 7 500 ressortissants subsahariens sur le sol tunisien. Mais, le chiffre pourrait être plus élevé car nombreux sont ceux à vivre en Tunisie en situation irrégulière. Extrêmement marginalisée, la communauté affronte de nombreux problèmes : difficulté pour obtenir un titre de séjour, précarité, exploitation au travail, racisme et violences.
Les étudiants subsahariens, eux, boudent la Tunisie : ils étaient 12 000 en 2010 contre un peu plus de 4 000 seulement en 2017. Ceux qui restent n’ont souvent qu’un seul souhait : traverser la Méditerranée et atteindre les côtes italiennes.

Sierra Leone, 9 mois après le drame: des survivants démunis, une montagne qui menace

50 ans après, que reste-t-il de ce 1968 à Prague, aujourd’hui capitale de la République tchèque?