rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Législatives en Thaïlande: fermeture des bureaux de vote (commission électorale)
Reportage France
rss itunes deezer

Tiques, les citoyens aident les chercheurs

Par Valérie Cohen

En France, comme dans d’autres pays de l’hémisphère nord, on parle de plus en plus des tiques. Des petites bêtes qui vivent dans les parcs et forêts, et qui transmettent parfois des maladies comme la borréliose de Lyme. Sans traitement rapide, cette maladie peut entraîner douleurs et paralysies. Or, les chercheurs manquent de données. Les citoyens sont donc mis à contribution. Ils sont invités à signaler les piqures de tiques sur eux-mêmes et sur leurs animaux domestiques, via un site ou une application pour mobiles.

Discriminations raciales: le collectif Coexist bataille contre les préjugés

Musicothérapie: avec les «Tambours de la Chapelle» réparent le cerveau en musique