rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Tous les cinémas du monde
rss itunes deezer

Fantômes asiatiques sur pellicule

Par Sophie Torlotin, Elisabeth Lequeret

Il y a Kaibyô, la femme chat vengeresse, la terrifiante Oiwa vêtue d’une robe blanche tâchée, les cheveux couvrant son visage défiguré par un empoisonnement, Jiangshi, le vampire sauteur chinois ou encore les revenants affamés thaïlandais.
Ce sont quelques-uns des fantômes d’Asie qui hantent actuellement le musée du Quai Branly jusqu’au 15 juillet 2018.

L’exposition mêle documents historiques, œuvres d’art comme des estampes du célèbre peintre japonais Hokuzai ou des planches du mangaka Shigero Mizuji, des sculptures, des installations d’art contemporains et beaucoup d’extraits de films venus du Japon, de Chine ou de Thaïlande.
Stéphane du Mesnildot, le conseiller scientifique pour le cinéma de cette exposition, nous parle de sa sélection ainsi.
Il a également signé avec Yves Montmayeur une mini-série Tokyo Paranormal.

Musée du quai Branly - Jacques Chirac, Paris. L'exposition temporaire : «Enfers et fantômes d'Asie». Du 10 avril au 15 juillet 2018. © Musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Gautier Deblonde

A l’affiche également de notre cinéma

  • La sortie de Leto en Russie. Ce film de Kirill Serebrennikov, sur la scène rock-punk de Leningrad au début des années 1980, et la naissance du groupe culte Kino, vient de sortir en Russie, alors même que son auteur est assigné à résidence. Correspondance de Moscou de Daniel Vallot.
     
  • Lancement d’une campagne de financement participatif pour sécuriser le chantier du Cine Guimbi. Ce projet de renaissance d’une salle à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, est porté par le cinéaste helvetico-burkinabè Berni Goldblat.
    Ciné Guimbi à Bobo-Dioulasso. © Atelier Architecture Lalo
  • Les films de la semaine : Hedy Lamarr : From Extase to Wifi d’Alexandra Dean, comment « la plus belle femme de Hollywood », icône du cinéma américain des années 1940-1950 était également une scientifique de génie, l’inventeuse, pendant la Seconde Guerre mondiale d’un système de transmissions crypté, précurseur du wifi, du bluetooth et du GPS. Et Jurassic World, fallen kingdom, de Juan Antonio Bayona. La reprise de la franchise à succès créée en 1993, par Steven Spielberg.