rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

«Au Nigeria, les forces de sécurité tuent plus que Boko Haram»

Par Magali Lagrange

« Internationale jihadiste », « Sahélistan », « arc de crise »... Autant d’expressions parfois utilisées pour parler des groupes jihadistes présents en Afrique, et de la zone dans laquelle ils sont implantés. Pourtant, ces expressions peuvent fausser notre perception, selon Marc-Antoine Pérouse de Montclos, directeur de recherche à l'IRD. Dans son livre « L’Afrique, nouvelle frontière du Jihad ? » (publié aux éditions La Découverte), il affirme que Boko Haram, AQMI et les shebabs, par exemple, sont des groupes à l’ancrage plus local qu’international. Pour décrypter ce phénomène jihadiste en Afrique, Marc-Antoine Pérouse de Montclos répond aux questions de Magali Lagrange.

Exercice Flintlock: «Se focaliser sur les problèmes confrontés dans la vie réelle»

Présidentielle aux Comores: «Une nécessité de renouvellement de la classe politique»

«Jamais la Libye n'avait atteint un niveau d'insécurité comme aujourd'hui»

Nacer Djabi: «Bouteflika a éliminé tous les noms qui peuvent lui faire de l'ombre»

Espagne-Maroc: Felipe VI et Mohammed VI scellent leur «partenariat stratégique»

Azali Assoumani (Comores): gagner dès le 1er tour pour montrer la «confiance»

J-P Lacroix (ONU): «Notre rôle c’est d’aider la RDC à retrouver sa stabilité»

J-B Lemoyne: au Tchad: nos forces ont agi dans le cadre du droit international

Alassane Ouattara: «Pas question d’empêcher la candidature de qui que ce soit»

Raids français au Tchad: «Pas de commentaires à faire» (ministre algérien)

Rebelles de l'UFR frappé par la France: «Pourquoi aucune force armée tchadienne ne les a arrêtés?»

António Guterres sur RFI: «Il y a un vent d’espoir qui souffle en Afrique»

Cameroun: «La justice ne peut être rendue qu'en faveur de Kamto» (porte-parole)

M. Ibra Kane (journaliste): «Une page d’histoire importante se tourne» au Sénégal